Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

24/04/2017

LE GRAU-DU-ROI * TROPHEE AVENIR/HONNEUR

Course du dimanche 23 avril 2017

Triton, Targueur :
les pointures de la complète de Plo

le grau-du-roi,plo,triton,targueur,course camarguaise

Une envolée de Targueur aux trousses de Nabil Benafitou

Passage réussi dans la grande piste du Grau-du-Roi pour cette course complète de la manade Plo, intéressante de bout en bout, où Triton et Targueur prennent les commandes. Après-midi compliquée pour les hommes qui ont fait du mieux qu'ils ont pu mais ont souvent été surclassés par ces cocardiers ne rendant jamais les armes.

Uranus (N.810).- L'entame est brouillonne en noir et en blanc. Une fois sa place trouvée, Uranus pousse sur les longueurs, préférences gauchères. Avec Deslys, le duo fonctionne. Défend sa 2e ficelle dans la bourre et la garde. 3 Carmen et retour.

Ullin (N.812).- Attaque par une série époustouflante servie des deux côtés. Bien stable aux ficelles, excelle dans les enchaînements qu'il pousse au ras des planches. Sérieux, rentre une ficelle. 3 Carmen et retour.

Umeau (N.895).- Vif, agile pour se retourner, sa vitesse surprend. Remuant, il manque de travail, alors il se contente de courser les candidats mais sur les séries, il prouve qu'il en a dans le moteur, jusqu'à se dresser et piquer Deslys à la cuisse. Il ne subit rien, chasse et reste maître de ses ficelles. 3 Carmen et retour.

Triton (N.7118).- A maturité, l'oeil à tout, il maîtrise la situation, la corne toujours dangereuse. Sans baisser de rythme et mangeant le terrain aux hommes, Triton se jette dans les séries. Rigoureusement posté aux ficelles, ses réponses sont de plus en plus autoritaires, ses ripostes abouties comme après Fougère qu'il va chercher loin sur les tubes et à qui il inflige un coup de corne (10e). Ou cette enfermée sur Deslys, corne touchant la jambe, finie frappée haut et fort. Se bat méchamment et ne laisse sa 1re ficelle qu'à la 14e. Supérieur. 9 Carmen et retour.

Urubu (N.894).- Se livre franchement même s'il a du mal à trouver un poste définitif mais ne rate jamais une invite et surtout pas les enchaînements. 13 minutes de vaillance. 7 Carmen et retour.

Triffis (N.763).- Les rubans volent sur ses déplacements. Attentif, il mesure les planches et la piste se vide. Puis se chauffe dans les enchaînements conclus pattes sur l'estribo. Placé, tient pied dans des séries interminables et valeureuses plus conclusion sur Aroca, Vic ou Jaubert. Un dernier assaut et les ficelles restent (primées à 300 euros). 6 Carmen et retour.

Targueur (N.7105, hp, 10 minutes).- Telle une tornade, il s'envoie aux bois, saute, fait exploser les planches. Les blancs impressionnés tardent. Targueur, lui, rode, épie le moindre geste. Les valeureux se lancent, Méric est prestement renvoyé, Brunel quiché, N. Benafitou arrive juste, Targueur bascule après, l'enfermée sur Y. Martin est émotionnante… On aurait aimé que cela dure plus. 1 gland sur les cornes et avec la musique adéquate, Targueur ponctue royalement cette complète.

MARTINE ALIAGA

Trophée de l'Avenir/Espoir : Deslys, 12 points ; Méric, 9 , ; Brunel, 6 ; Jaubert, 4.

Entrée : 1/3 d'arène. Org. : SAS Ribera. Président : J. Valentin. Raseteurs droitiers : Aroca, Fougère, Jaubert, Jourdan, Vic. Gauchers : N. Benafitou, Brunel, Deslys, Y. Martin, Méric. Tourneurs : Daniel, Ull. 

Fait marquant : Dimitri Fougère, rattrapé à la planche, reçoit un coup de corne de Triton, torse côté droit. Pour plus de sécurité, il est évacué à l'hôpital. Aujourd'hui,  lundi, Dimitri a donné de ses nouvelles, la corne a laissé des traces sur 15 cm le long des côtes, sans dégâts graves. Le raseteur espère reprendre dès ce dimanche.

UNE DES SUPERBES ACTIONS DE TRITON
L'enfermée et le coup de barrière sur J. Deslys

le grau-du-roi,plo,triton,targueur,course camarguaise

le grau-du-roi,plo,triton,targueur,course camarguaise

 

le grau-du-roi,plo,triton,targueur,course camarguaise

le grau-du-roi,plo,triton,targueur,course camarguaise

le grau-du-roi,plo,triton,targueur,course camarguaise

le grau-du-roi,plo,triton,targueur,course camarguaise

***********************

23/04/2017

Saint Laurent d'Aigouze - Printemps des Royales - 22.04.27

saint laurent d'aigouze,printemps des royales,lagarde,course camarguaiseDES LAGARDE SEDUISANTSsaint laurent d'aigouze,printemps des royales,lagarde,course camarguaise

3ème course du Printemps des Royales en ce samedi 22 avril qui avec un soleil éclatant a permis aux bourgeons de la devise Verte, Blanche, Jaune d’éclore et séduire

A l’heure de la capelado, ce sont 8 raseteurs et 4 tourneurs (remis à l’ordre plusieurs fois) qui se présentent à Thierry Cure, qui officiait au micro et à Arnaud Chabanon, Président du Club et DJ de course.

Chez les blancs, G. Robert, E. Bernard, V Félix et R Ortiz tirent la course suivis de T Vacaresse et R. Fouque et se mettent en valeur face aux jeunes pousses de Bernard Lagarde qui ont laissé une très bonne impression, notamment  le vétéran Rouffian ainsi que les jeunes Maquisard, Gabier, Bougnat  et surtout Galaad.

IMG_0317 - ROUFFIAN sur R FOUQUE.JPGRouffian (n°707) : Tout sauf un premier, sa prestation est allée crescendo. Avec vivacité dans ses répliques, cocarde et glands partent rapidement. Aux ficelles, il se place,  se jette dans les rasets en jouant d’un coup de revers. Il ne lâche rien, il termine tout ce qu’il commence. C’est ainsi que Vacaresse, Fouque (2), Robert (4), Bernard et Ortiz seront raccompagnés au-dessus des planches. Sa seconde ficelle (à 200€) retourne au toril avec les honneurs joués 5 fois auparavant.

Maquisard (n°073) : Le tacheté de service vaIMG_0351 - MAQUISARD sur R ORTIZ.JPG œuvrer tout en vaillance tout en conservant ses pompons près de 4 minutes, tout en se montrant menaçant aux planches derrière Ortiz (3) et Félix. Il s’engage tête basse en faisant légèrement le pas, pousse sur le raset et ne lâche jamais prise. 11 minutes plaisantes, porteuses d’espoirs récompensées par le disque pour la 7ème fois.

IMG_0391 - GUAPO sur ROBERT.JPGGuapo (n°101) : Le placement n’est pas son fort. Sur les rasets longs, il peut répondre brièvement comme appuyer ses poursuites. Consenti dans les planches, il brille dans de jolies séries et n’hésite pas à passer la corne à l’arrivée (Robert)…. Par contre attention, quand l’homme fait la faute ou est hasardeux,  il le voit. 2 Carmen plus rentrée.

Gabier (n°098) : D’une petite maille et de surcroît doté de petites cornes les IMG_0413 - GABIER sur FOUQUE.JPGhommes ne le craignent guère mais attention à ce qui ne paye pas de mine. D’entrée derrière Bernard, l’action est tellement puissante, que les planches brisent. Dès lors, les hommes s’en méfient. Actions encore derrière Fouque, Bernard, Robert. Des Carmen (6) pendant pour ses actions, sa vaillance, son grand cœur ainsi qu’à son retour fortement applaudit.

IMG_0431 - BOUGNAT sur ALARCON.JPGBougnat (n°059) : Abordable, 45 secondes de course, il ne lui reste que ses ficelles, dont la première partira dans le crochet de Robert 4 minutes plus tard. Ses arrivées sont de plus en en plus serrées, jusqu’à la 6ème minute où il enjambe derrière Fouque, qui va frôler l’accrochage. Ouf ! Même sort pour Alarcon 2 minutes plus tard avant de réintégrer à la 10ème avec le disque qui avait résonné 2 fois.

Avant dernier, et pour 12 minutes, règlement fédéralIMG_0450 - GALAAD sur BERNARD.JPG oblige Galaad (n°120) va apporter la cerise sur la gâteau. Morphologiquement différent, il laisse entrevoir, avec une envolée derrière Bernard, son aisance aux planches. Tout en étant volontaire sans refus, il va multiplier les actions aux planches. Tampons derrière Alarcon, Bernard, sauts derrière Vacaresse, Bernard. En plus, son œil vif lui permet de surveiller de toute part… Il retourne au toril fortement applaudi avec Carmen, qui avait résonné 4 fois.

Pour conclure, le vert, tendre et dissipé Yvain (n°104 – Hors Point). Dès le premier raset, coince sans mal apparent Bernard contre les tubes. Puis des sauts, des sauts mais jamais tout seul, souvent à côté mais toujours dans l’élan derrière un raseteur. A revoir son énergie canalisée. Toutefois Carmen le raccompagne…..

 Entrée : Environ 1/3 - Organisateur : CTPRC Lou Bandot

Présidence : Thierry Cure

Raseteurs Droitiers : V Félix, T Vacaresse, R Ortiz, R Fouque,

Raseteurs Gauchers : F Lopez, L Alarcon, G Robert, E Bernrd

Tourneurs : F. Lopez, A. Perez, B. Joseph, T. Tourreau

 Texte et Photos Cyril Daniel

VILLENEUVE-LES-MAGUELONE *TROPHEE AVENIR/ESPOIR*

Course du samedi 22 avril 2017

Volseau, Uzès, Ameloun
dans un ensemble agréable

VILLENEUVEVOLSEAUPHSAHUQUET.jpg

Volseau à l'assaut après Jonathan Vic

Pour cette 1re journée du trophée de la Vigne et des étangs, le travail fut à géométrie variable. Certains biòu auraient mérité plus de constance dans les attaques.Mais l’ensemble fut agréable. Volseau, Uzès, Ameloun se distinguent a l’applaudimètre. Chez les hommes, Soler, Méric totalisent mais Naim, Vic, Y. Martin se distinguent.
Homère (Nicollin, N.952).- Tranquille prend le travail sans forcer, pousse sur Clarion et Vic, se positionne et gère sa course. Ne vient que sur les rasets consentis, alternes ses actions par manque de travail. Conserve 1 gland et les ficelles. 2 Carmen plus retour.
Brennus (Les Baumelles, N.945).- Grande carcasse, il promène les hommes dans un premier temps. Puis se place et manquera de rasets dans son terrain. 7mn pour cocarde et glands. Aux ficelles, se tient mi-piste. Son handicap visuel ne l’aide pas mais quand l’homme est à portée, il vient aux planches avec la corne. Quelques bonnes séries mais trop peu pour l’inquieter. Conserve ses ficelles . 1 Carmen plus retour.
Volseau (Plo, N.919).- Vif se tourne avec aisance sur les séries. Encore un peu vert, il pêche dans son placement, mais ses poursuites sont rapides et finissent au ras des bois. Quelques incursions en contre-piste, s’envole aprés Clarion, Castell dans les cornes, un immense saut aprés Vic. En fin de course, gère les attaques. Conserve ses ficelles. 5 Carmen et retour avec les bravos.
Ameloun (Guillierme, N.158).- Mobile et plein de sang il surveille tout , anticipe et fait avorter les départs. Naim dans les cornes. 8 minutes pour cocarde et glands. De bonnes séquences bien finies, Naim encore, Méric dans la longueur. Le biòu tire la langue mais se montre vaillant. De bonnes séries l’éprouvent mais il a des ressources et conserve ces ficelles. 4 Carmen plus retour avec les bravos.
Uzès (Vitou, N.220).- Joli petit bébé-tau mais quelle énergie ! Il prend les séries avec vélocité, Vic le fait briller, les rasets s’enchaînent.Le biòu donne le change avec brio, passe le poitrail sur Soler, remet ça sur Naim. 12 bonne minutes. 3 Carmen plus retour applaudi.
Fausto (La Galere, N.916).-  Les hommes craignent ses réactions. Le biòu se déplace, le travail se fait attendre. Clarion doit rompre, Méric dans le berçeau, il se dresse sur Vic... Dommage, il a des possibilités. 3 Carmen plus retour, avec ses ficelles.
Lou Capitou (Chaballier, N.246, hp pour 10 mn) .- Volontaire, se donne méchamment dans les duels. Naim, Vic pour de belles finitions où Lou Capitou passe la tête, de bons changements de terrain.Le tout est agréable pour un bon final. 3 Carmen.


Texte et photo
VENTADOUR

Trophée de l’Avenir/Espoir : Naim, 7 points ; Méric, 9 ; Y. Martin, 7.
Course du samedi 22 avril. Bonne demi-entrée. Oganisateur : Section taurine villeneuvoise. Raseteurs droitiers : Castell (sort au 4e), Vic , Soler. Gauchers : Naim, Y. Martin, Méric , Aliaga (sort au 1er), Clarion.
Tourneurs : Lebrun, Ull, Arnel, Daniel.

18/04/2017

LES SAINTES MARIE DE LA MER *HONNEUR*

Lundi 17 Avril 2017

UN CHAMPION CE CAMPÉON…

IMG_1283.jpg

Action d'envergure aux planches de Campéon (Pagès) sur Joan Gaillardet

Entrée: ¼. Organisateur: SAS Taureaux des Saintes. Présidence: B Pascal. Droitiers: Améraoui, Félix, Marquier, Y Martin. Gauchers: Gaillardet, Méric, Oufdil, Robert. Tourneurs: Daniel, Lévy, Pérez.

Course intéressante dans son ensemble qui confirme le profil de futur champion de Campéon qui peut viser le niveau supérieur. L'équipe de raseteurs emmenée par le trio Félix, Gaillardet et Robert effectue un travail homogène.

APACHE (Cuillé 954 15').- Les visages pâles blancs prennent vite sa mesure aux rubans. Aux ficelles, il enterre le calumet de la paix et devient de plus en plus incisif notamment après Gaillardet sévèrement éconduit. Excellent, il conserve ses ficelles en musique jouée 3 fois. ARTISTE (Cavallini 629 15').- Avec lui c'est un court métrage noir et blanc de 15 minutes parfois au ralenti avec des hommes maladroits ce qui lui permet de conserver une ficelle. 1 Carmen. VAUJANY (Martini 056 8').- Rapide il se livre cornes pointées des deux côtés. Aux ficelles, il est excellent sur les séries mais huit minutes suffisent. 4 Carmen et retour.

CAMPÉON (Pagès 932 15').- Là, c'est le niveau supérieur. Sérieux, il affiche des qualités de cocardier avec aussi un puissant engagement après Gaillardet. Aux ficelles, dominateur, les rasets calculés se terminent avec plus de conviction après les gauchers. 6 Carmen et rentrée avec ses ficelles. GRASSET (Félix 718 15').- Brave, un déluge de rasets pas toujours esthétiques s'abat sur lui. Aux ficelles, il se reprend et percute volontiers Gaillardet. Il met du cœur à l'ouvrage jusqu'à percuter Félix. 5 Carmen et retour avec une ficelle. ANDY (Chapelle-Brugeas 152 15').- Concentré, il défend âprement ses rubans cornes effilées en avant. Aux ficelles, le jeunot s'ennuie et s'évade dans le pourtour par manque de travail. Pourtant sa fin de course avec percussion sur Améraoui et saut sur Gaillardet prouve qu'il a du potentiel. Ficelles au toril avec 6 Carmen et rentrée. TALANQUERA (Cuillé 078 12').- Imposant, il se soulève à l'arrivée sans percuter les barrières. La pression lui est bénéfique et il rentre une ficelle terminant sur une note volontaire. 5 Carmen et retour.      

IMG_1256.jpg

Terrible enfermée d'Apache (Cuillé) après Joan Gaillardet

IMG_1266.jpg

Artiste (Cavallini) serre Goeffrey Robert

IMG_1271.jpg

Dangereuse arrivée de Vaujany (Martini) sur Loïc Améraoui

 IMG_1291.jpg

Arrivée cornes pointées de Campéon (Pagès) sur Joan Gaillardet

IMG_1303.jpg

Percussion de Grasset (Félix) aux trousses de Joan Gaillardet

IMG_1322.jpg

Engagement barricadier d'Andy (Chapelle-Brugeas) sur Loïc Améraoui

IMG_1333.jpg

Talanquéra (Cuillé) se soulève à l'arrivée après Geoffrey Robert

Texte et photos Éric AUPHAN

Trophée de l'Avenir: Robert (13) Félix (10) Gaillardet (9) Améraoui, Méric (5) Y Martin (2).

PEROLS* AVENIR -

Course du Lundi 17 Avril 2017 – Pérols

La confirmation d’Andreloun (Raynaud)

La révélation d’Espanet (Ricard)

IMG_0109 - ANDRELOUN (Raynaud) sur.JPG

 

IMG_0141.JPGLundi de Pâques, les Arènes de Pérols ont ouverts leurs portes pour un concours de manades comptant pour le Trophée de l’Avenir Espoirs. Si l’affiche côtés taureaux reste inchangée, celle côté raseteurs enregistre 3 modifications avec l’absence d’A. Charrade, M. Brunel et A. Chekade, tous 3 blessés et remplacés par M. Belgourari, Y. Michelier et Y. El Mahoub.

C’est sous le regard scrutateur du responsable des arènes, Daniel Siméon que les 10 tenues blanches (8 raseteurs puis 7 après le retrait de S. Dunan et 2 tourneurs), se sont efforcées et sont parvenues à donner du rythme dans un climat serein, une bonne entente, tout en effectuant des rasets exempts de tout reproche… Ça mérite d’être souligné.

Chez les noirs, Andreloun de Raynaud confirme son excellente saison 2016, Espanet de Ricard se révèle être un barricadier hors pairs…. Les autres tiennent leur place à l’exception du 1er, peu concerné.

Pour la manade Ricard

IMG_0031 - CANOUBIE (Ricard) sur S DUNAN.JPGCanoubié (1er – n°047) : Quelques sauts à retardement dans l’élan et deux vraiment intentionnés derrière El Mahboub et S Dunan, ce dernier ce faisant projeter dans les tubes et devra quitter la piste… Le reste du temps, il le passe à franchir les bois (20 fois) et à revenir de fois seul en piste.

Lozérien (3ème – n°045) : Plus coopératif quand il seIMG_0079 - LOZERIEN (Ricard) sur Y MICHELIER.JPG trouve dans le terrain des planches, il vient franchement sur les rasets et accélère sur la longueur pour venir menacer l’homme au moment du saut. Après avoir sauté derrière El Mahboub, J Martin, il va venir taper derrière Belgourari et El Mahboub (2) dans 10 minutes de piste.

IMG_0160- ESPANET (Ricard) sur.JPGEspanet (6ème – n°138) : Dès la sonnerie d’attaque, annonce la couleur en basculant derrière Michelier, lequel nous servira des rasets irréprochables notamment un, à la 10ème où lui et le taureau ne feront qu’un durant la trajectoire. Belgourari, El Mahboub, J Martin se feront tamponner alors que J. Martin (2) et Belgourari l’entraîneront avec eux de l’autre côté de la barrière. Cédant sa 1ère ficelle dans les 30 dernière secondes de course, il reçoit  sont 6ème Carmen et les applaudissements à son retour a toril.

 

Pour la manade Raynaud, Andreloun (4ème – n°958) a prouvé et a confirmé IMG_0088 - ANDRELOUN (Raynaud) mod.jpgque l’on pouvait compter sur lui. Le temps de trouver sa place, et le voilà positionné, cul aux planches et il attend… Les rasets sont espacés mais quand ils se présentent, ils trouvent réponse, une réponse vive, tête légèrement baissée et cornes menaçantes. Quand le travail tarde, il change de terrain ou va voir brièvement ce qui se passe dans le couloir (6 fois). Les enchères montent, la cocarde atteint les 300 €, elle est levée par Naim. Belgourari embarqué se voit gratifier d’une arrivée fracassante. Pour lui aussi, des Carmen pendant et à la fin d’un très bon quart d’heure.

Pour la manade Robert Michel

Insolent (2ème – n°035) : En flottement le temps des pompons, il va seIMG_0062 - INSOLENT (Michel Robert) sur EL MAHBOUB.JPG reprendre aux ficelles en prenant place contre les bois. Faisant parfois le pas, il se jette dans les rasets sans faiblir, en honorant de jolies séries, le tout durant 12 minutes classiques mais forts plaisantes récompensées à juste titre par le disque qui avait résonné 2 fois pendant.

IMG_0190 - VALJEAN (Robert Michel) sur L ALARCON.JPGValjean (7ème – n°078 – HP) : Vert, il l’est sans contexte, volontaire, il est certainement et finisseur il peut l’être occasionnellement quand il à l’homme dans sa ligne de mire en venant le menacer au saut. De plus, il a l’œil. Pour preuve ces deux déviations de trajectoire qu’il a imposé à Michelier.  C’est pas mal, ça ne demande qu’à s’aguerrir. Des Carmen pendant plus rentrée.

Pour la manade Saint Antoine, Darius (5ème – n°965) IMG_0139- DARIUS (St Antoine) sur.JPGse disperse beaucoup tellement il veut foncer sur tout. Volontaire, il se chauffe dans les séries, apporte de la finition (El Mahboub, Belgourari 2 dont une avec saut) dans une prestation, éprouvante pour lui et plaisante pour les spectateurs. 4 Carmen plus rentrée.

Entrée : 1/3 (à peine) - Organisateur : Ville de Pérols - Présidence :Joris Alvarez

Raseteurs Droitiers : S Dunan (sort au 1er sur blessure), Y Michelier, M Belgourari

Raseteurs Gauchers : J Martin, N Benafitou, Y Naim, Y El Mahboub, L Alarcon

Tourneurs : D Dunan, O Abbal                             Texte et Photos Cyril Daniel

16/04/2017

BEAUVOISIN - Trophée André et Michel BARBAN *AVENIR*

Course du samedi 15 avril 2017

Plaisant Après-Midi

IMG_9805 - ARSES (Plo) sur T. VACARESSE.JPG

Entrée : ½ Arènes - Organisation : CT L’Aficion

Présidence : Michel Saez

Raseteurs Droitiers : F Jaubert, T Vacaresse, Y Pradier, L Améraoui - Raseteurs Gauchers : J Gaillardet, Y El Mahboub, A Brunel, J Robert

Tourneur : F Levy, B Joseph, JL Ull

C’est le week-end de Pâques, et à Beauvoisin, qui dit Pâques, dit Aficion avec un week-end de fête organisé par le Club du même nom. Aujourd’hui, c’est le Challenge Michel et André Barban récompensant le meilleur taureau qui était en jeu dans ce concours de manades comptant pour le Trophée de l’Avenir Espoirs. Animée par 8 Raseteurs (plus 3 tourneurs), cette course c’est montrée plaisante malgré, dans les moments de facilité, la présence d’une pagaille causée par les tourneurs, remis plusieurs fois à l’ordre par la présidence. Si les derniers promus à ce niveau semblent se chercher encore un peu, les plus aguerris compensent et rétablissent l’équilibre.

Chez les Biou, le prix est revenu à Arses (Plo). Geôlier (Lagarde) et Barcarin (Martini) auraient pu y prétendre, les seuls à s’imposer en montrant qu’ils étaient les maîtres du jeu.

IMG_9731 - BOUDET (Les Baumelles) sur Y Pradier.JPGBoudet (Les Baumelles – n°943) n’a pas été très coopératif avec une demande d’engagement des hommes maximale, à laquelle la réaction n’est pas toujours appuyée et agrémentée d’un coup de revers prononcé. Constaté boiteux par le gardian, il réintègre ses ficelles en silence à la 10ème

IMG_9766 - CAMPAGNOL (Cuillé) sur D. AMERAOUI.JPG

Avec Campagnol (Cuillé – n°964) c’est la gauche qui va en tirer les plus profit, étant handicapé visuellement côté droit. Positionné dans les angles soit il fait un blocage sur le tourneur, soit il s’engage franchement pour ne lâcher prise qu’à l’approche des bois où il glisse. Carmen, joué  2 fois le raccompagné après 13 minutes de course. 

Avant la pause, c’est la vaillance qui a primé chez Arses (Plo n°0165). Sans refus, avec hargne les pompons s’envolent en 2’. Prompt à la reprise, il se vrille pour prendre les reprises. Sur les échanges, il pointe les cornes, avant se lever à l’approches de  planches. Quand la pression monte (notamment sur la 1ère ficelle litigieuse – touche la corne pour les uns, est sur l’oreille et revient se positionner sur la corne pour les autres) et qu’il se fait matraquer de tous côtés,  il se montre agressif dans ses arrivées.  11 minutes de bonne facture avec 7 Carmen rejoué à sa rentrée.

Le temps du chichi bien chaud (il fallait bien ça avec le vent pas très chaud qui soufflait) et c’est reparti avec Geôlier  (Lagarde – n°911) qui  commence IMG_9824 - GEOLIER (Lagarde) sur M BRUNEL.JPGvivement bien que tous les crochets ne peuvent parvenir au frontal. Rapide, en coupant légèrement de terrain, il répond déterminé sur les vrais rasets. Petit passage à vide le temps de se reprendre dans un endroit sablonneux de la piste, puis a repart de plus belle. Hélas, il ne reste  plus que les ficelles, et les hommes baissent les bras. 4 Carmen plus rentrée.

IMG_9869 - BARCARIN (Martini) sur.JPGBarcarin (Martini – n°079) : 2’30 cocarde et glands sont partis avec vaillance malgré un petit coup de tête. Il se prête au jeu, des deux côtés, accélère sur les trajectoires, et plante les cornes dans les planches à l’arrivée. Trouvant terrain  à guise il s’impose sans forcer. Ficelles intacte, le disque, entendu 5 fois retenti à son retour. Pour 12 minutes (nouveau règlement oblige), IMG_9896 - GONDOLINO (Hervas) sur.JPGGondolino (Hervas – n°068) est remuant, parfois trop. De déplacements et déplacements, il répond, pousse jusqu’aux planches où il tape quand il à l’homme dans collimateur (Gaillardet, Robert, Vacaresse) ou saute dans l’élan (Gaillardet, Robert)…. Attiré aussi par la contre piste, sa prestation est tout de même brouillonne mais non dénuée d’intérêts. Ficelé, son 6ème Carmen le raccompagne au toril. IMG_9916 - DESGRESSAIRE (St Pierre).JPGPour conclure, Desgressaire (St-Pierre – n°107 – Hors Point) laisse entrevoir de jolies qualités, notamment dans son aptitude à répondre mais surtout dans ses conclusions. Tape derrière El Mahboub, Vaccaresse, Robert et enjambe derrière Gaillardet.

 

Texte et Photos Cyril Daniel

 

MAUGUIO *AVENIR/ESPOIR*

Course du samedi 15 avril 2017

Un Charron pétillant !

mauguio,charron,course camarguaise

Une action d'envergure de Charron sur Enzo Bernard

Charron ressort d’un plaisant concours où les 3 manades possèdent de bons éléments. Bien raseté par Bernard, Castell et Méric, les autres par moments.

Sirocco (N.808, Vellas).- Après avoir cédé ses rubans, il se tient près des barrières, répond des 2 côtés avec de belles finitions. Pour la première ficelle, qu’il conserve 10 minutes, il saute après Naim. A bien défendu sa 2e ficelle et la rentre en musique entendue 5 fois.

Tiburce (N.917, Lafon).- Entrepris durant 4 minutes, il est saoulé de rasets pour ses rubans. Trouve sa place le long des planches et reprend du moral. N’est pas assailli. Résiste en fin de course et rentre ses ficelles. 1 Carmen.

Charron (N.027, Rouquette).- Vif et rapide, il se livre et finit ses actions mourre aux planches. A défendu vaillamment et sans refus son 2e gland avec de très belles conclusions. Et ce jusqu’à la 13e minute. Il le conserve et rentre sur blessure à la patte. 10 Carmen et rentrée.

Thor (N.277, Vellas).- Remplace Sultan. Pas facile à manœuvrer, il frappe après Benamar 3 fois pour son 2e gland. Méchant, ne supporte pas les tourneurs. Placé, ne se fait pas avoir. Prend quelques séries et change de terrain avec une bonne tenue de piste, il conserve son 2e gland. 4 Carmen plus rentrée.

Becassoun (N.1054, Lafon).- Se livre et cède cocarde et glands en 2 minutes. Aux ficelles, placé, il répond à des séries et se dresse après Naim. Sans démériter, manque de maturité même s’il conserve ses ficelles. 2 Carmen et rentrée.

Neptune (N.2001, Rouquette).- Pour 12 minutes. Dès sa sortie, il s’évade plusieurs fois. Il a conservé ses rubans 6 minutes. Très véloce et sauteur, il a fallu attendre les dernières minutes pour voir une série. 3 Carmen.

Taureau jeune (N. 215, Vellas, hp).- A mi-course, il trouve sa place. Il finit bien après Félix, Martin, Naim, pour sa cocarde. Termine bien avec un coup de barrière après Castell. 2 Carmen plus rentrée.

SAINT-HILAIRE
PHOTO VENTADOUR

 

Trophée de l’Avenir : Bernard, 11 pts, Méric, 8 ; Castell, 6 ; Félix, 4 ; Y. Martin, 3 ; Benammar, 2 ; Naim, 2.

Entrée : 200 personnes environ. Org. : CT Le Melgueil.

Président : Jacques Valentin. Raseteurs droitiers : Félix, Castell, Soler, Laurent. Gauchers : Bernard, Yannick Martin, Méric, Naim, Benamar. Tourneurs : Perez, Daniel, Toureau, Lebrun.

Faits marquants: Laurent sort au 4e, Benammar au 6e sur blessure.

Le tourneur Lebrun se fait bousculer en contre-piste par Neptune.

10/04/2017

MANDUEL *AVENIR/ESPOIR* TRIDENT D'OR (1re série)

Course du dimanche 9 avril 2017

Le Grand Salan supérieur !

manduel,trident d'or,grand salan,course camarguaise

Kaddour du Grand Salan sur Fouque

Entrée : 200 personnes. Org Ctpr le trident President de course Dijon Joel. Raseteurs droitier : Pradier , Maurel , Marquier Fouque. Gauchers : Ferriol , Mateo , Zbiri. Tourneurs : Ruiz , Duran , Dumas

Pour cette 1re série du Trident d'Or, les spectateurs se retirent satisfaits. Avec un ensemble agréable où Hegoak et Kaddour font la différence, la manade du Grand Salan obtient 131 points. Elle devance la manade Lautier 129.5 et la manade de L'Amarée 112 points. Chez les hommes, Fouque se montre spectaculaire et Zbiri adroit.

COLIBRI (N.120, L' Amarée ).- Mobile, promène les hommes, prend les cites en baissant la tête. Il ne trouve pas sa place et gagnerait à se fixer. Quelques évasions et rentre ces ficelles.

DOMINO (N.042, Lautier).- Prend position au toril , et se montre complexe dans son approche, surveille et ne vient que sur les cites consentis. Manquera de travail soutenu. Enferme Fouque et dirige sa course avec fermeté. Fouque encore lui se fait peur. Domino gardera ses glands. Pas facile. 1 carmen

HEGOAK (N.026, Grand Salan ).- Plus coopératif, vient volontiers sur les attaques en donnant de la corne. Allonge de belles séries où, vaillant, il se donne sur Fouque, Matéo, Zbiri pour un bon final. Les ficelles au toril, 9 Carmen plus retour. A revoir !

KADDOUR (N.235, Grand Salan ).- Petit largué, c'est un bébé , mais quelle hargne ! Fouque sort le grand jeu, toutes les actions sont finies à la planche cornes criminelles. Un temps de répit et ça repart... Un régal. Conserve ses ficelles. 6 carmen plus retour et les bravo !

MISTRAL N.118, LAmarée ).- Se donne bien dans les rasets courts mais se montre intermittent dans son travail. Placé au toril, les hommes hésitent. Quelques séries bien finies pour 11'30 de course. 2 carmen.

MITRON (N.043, Lautier , pour 12 mn).- Vif se tourne comme un chat, donne de la corne . Grosses séries. Zbiri prend des risques pour la 1re ficelle, Fouque dans les cornes en catastrophe. Du sang à revendre chez ce bon élément ! 7 Carmen plus retour.


Texte et photo
VENTADOUR



Trophée de l'Avenir/Espoir : Zbiri, 9 points ; Mateo 5 ; Fouque 5.

09/04/2017

PALUDS DE NOVES *AVENIR/ESPOIR*

Dimanche 09 Avril 2017

CHICHARITO MAÎTRE A JOUER...

paluds-de-noves,course camarguaise

Belle attitude de Chicharito (Caillan) avec Enzo Bernard

Entrée: 2/3 Organisateur: CT Les Paluds Présidence: F Ginoux Droitiers: Améraoui, Bressy, Guyon, Michelier, Moine Gauchers: N Bénafitou, Bernard, Deslys, N Favier Tourneurs: Khaled, Lieballe, Toureau.

Ouverture de la temporada en douceur qui vaut par la maître prestation de Chicharito et celle de Givalond. Les gauchers s'investissent plus que les droitiers qui reprennent quelques couleurs après la pause. Une minute d'applaudissements est effectuée afin d'honorer la mémoire de Aimé Raffin membre du club, responsable de la sono décédé le 28 Février 2017. Présidence sérieuse de Florian Ginoux qui su primer à bon escient notamment à Chicharito la difficulté du jour.

Sauteur impénitent mais franc sur le raset, COUCOUSSA (Ricard) conserve ses rubans dix minutes grâce à un coup de revers prononcé. Ses poursuites manquent de percussion sauf à deux reprises après Deslys. 2 Carmen et silence au retour. Rapide et volontaire, GIVALOND (Cuillé) se livre des deux côtés et pointe les cornes. Aux ficelles, il enferme sérieusement Favier et se donne généreusement au travail intensif dans dix minutes trente récompensées 5 fois et retour. ARANDA (Caillan) a du mal à se fixer mais s'envoie puissamment en contre piste après Bénafitou. Inconstant et en manque de placement, sa méchanceté évidente le gaspille. Il termine pourtant par une action fracassante après Deslys. 2 Carmen et retour.

Si Bernard coupe la cocarde après deux minutes, CHICHARITO (Caillan) serre vite sa garde. Placement, anticipation, vitesse et sens aiguisé du combat sont ses atouts. Bressy doit lâcher, Bernard fait frémir les gradins plusieurs fois, Bénafitou percuté lève la cocarde, les enfermées s'enchaînent les Carmen aussi pour une prestation très aboutie. 10 Carmen et retour avec ses ficelles. Brave, GAUGUIN (Lautier) défend ses ficelles en deux minutes. Il fait preuve d'abnégation finissant sabots sur le marche pied. Pas ménagé il se bat dans des séries intenses répétées et perd la seconde sur le fil. 9 Carmen et rentrée. AMARRANT (Cuillé) aussi perd vite ses rubans. Aux ficelles agressif, il met en danger Bressy dans le berceau des cornes. Il accuse le coup physiquement mais termine par une émotionnante enfermée sur Améraoui. 7 Carmen et retour. Corpulent, ELYX (Ricard) tient le centre et a du mal à se tourner. Lorsqu'on court avec lui ses arrivées (7) terminent en fracas au-delà des bois. Dommage, ses douze minutes manquent de rythme. 5 Carmen et retour.

 paluds-de-noves,course camarguaise

Coucoussa (Ricard) pointe les cornes après Joey Deslys 

paluds-de-noves,course camarguaise

Givalond (Cuillé) s'engage derrière Ludovic Bressy

paluds-de-noves,course camarguaise

Percussion d'Aranda (Caillan) sur Joëy Deslys

paluds-de-noves,course camarguaise

Chicharito (Caillan) en duo avec Nicolas Favier

 paluds-de-noves,course camarguaise

Gauguin (Lautier) et Enzo Bernard réunis dans un joli raset 

paluds-de-noves,course camarguaise

 Amarrant (Cuillé) s'engage avec conviction derrière Améraoui

paluds-de-noves,course camarguaise

Envolée d'Elyx (Ricard) avec Nicolas Favier 

Texte et photos Éric AUPHAN

Trophée de l’Avenir: Deslys (10) Bressy, Favier (7) Améraoui (5) Bernard (3) Michelier (2)

MAUGUIO *TROPHEE AVENIR/HONNEUR*

Course du samedi 8 avril 2017

Grasilho et Kimono :
le blé en herbe

mauguio,kimono,grasilho,course camarguaise

Naim avec Kimono (photo Mali)

Entrée : 200 personnes. Org : CT Lou Biou. Président : J. Roumajon. Raseteurs droitiers : Ameraoui, Castell, Michelier. Gauchers : Naim, Ouffe, Gaillardet, EL Mahboub, Benammar. Tourneurs : Ull, Lebrun, Kerfouche, Abbal.

Si Maquisard, Postier et Hélios se battent d’expérience, les belles promesses des jeunes Melgueil et surtout Grasilho et Kimono font l’intérêt de la course. L’équipe blanche rasète par à coups, les plus dans le coup et dans l’esprit sont Naim, Castell et El Mahboub.

Maquisard (N.601, Les Termes).- Placé ou décollé, il est capable de poursuites abouties et de séries bien ponctuées. Volontaire et finisseur, il laisse ses ficelles au terme une belle prestation. 6 Carmen et retour.

Postier (N.932, Janin).- Bien armé, il se dégourdit les pattes le temps des pompons. Aux ficelles, il choisit son positionnement et fait parler sa vitesse. Met les hommes au défi dans des séries plusieurs fois conclues (Naim, Castell 2 fois). Rentre une ficelle. 3 Carmen et retour.

Melgueil (N.005, Rouquette).- Rapide, anticipateur parfois, il défend ses glands 3 minutes. Encore vert mais il ne s’en laisse pas conter et marquant sa préférence à gauche, il serre Gaillardet et conclut après El Mahboub. Rentre 1 ficelle. 6 Carmen et retour.

Hélios (N.508, Les Termes).- Expérimenté, il se livre dans des séries jusqu’au ras des planches à l’appel de Naim et Gaillardet. Mieux calé par la suite, il perd du mordant et les hommes en prennent la mesure même s’il retrouve du jus après Castel. 12 minutes, 3 Carmen et retour.

Grasilho (N.009, Rouquette).- Attaqué plein pot d’entrée, il montre sa fougue et sa grande volonté est mise à rude épreuve. Il ne lâche rien ! Franc, classique, il enchaîne jusqu’à friser les planches. En tête à tête avec Castell, il conclut brutalement. Ficelle ouverte, pas de quartier mais Grasilho assure. Se rebelle après Ouffe et sort puissamment sur Castell. Rentre une ficelle. 8 Carmen et retour.

Kimono (N.108, Janin, pour 12 minutes).- La fougue de la jeunesse alliée à la rapidité d’exécution et une grosse volonté. Passés les glands, et même s’il manque de patte, il se bat sans refus et enchaîne en toute circonstance, cornes pointées. Termine par une belle série conclue sur Castell. Garde une ficelle. 7 Carmen et retour.

Hors points pour 10 minutes, un vrai bébé de 3 ans, Emir de Rouquette N.424. Trop jeune pour l’évaluer mais remuant, fougueux, et quand il se cale, de la volonté jusqu’à basculer aux trousses de Castell. Musique.

 

Texte et photos
MARTINE ALIAGA

 

Trophée de l'Avenir : Ameraoui, 14 points ; Castell, 9 ; Naim, 9 ; Gaillardet, 8 ; El Mahboub, 7 ; Benammar, 7.