Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

17/09/2018

LE GRAU-DU-ROI *AS - Finale du Trophée de la Mer*

Course du dimanche 16 septembre 2018

Cupidon – Naïm : le caviar de la Mer

le grau-du-roi,optimus,cupidon,naïm,cadenas,course camarguaise

La domination magistrale d'Optimus, le feu d'artifice de Boumian et la victoire de Cadenas dans une finale rutilante

le grau-du-roi,optimus,cupidon,naïm,cadenas,course camarguaise

▲ Le danger plane quand Optimus attaque, ici sur Cadenas

Dans la seconde partie rutilante de la finale du Trophée de la Mer, si Optimus impose sa domination totale dans un quart d’heure magistral, Cupidon explosif rencontre Naïm (et les autres) et envoie les spectateurs au ciel. Boumian, véritable bombe, parachève l’œuvre, sans oublier Epervier, éclatant premier et la vaillance d’Ourasi (5e). L’équipe blanche a mis du cœur à l’ouvrage, Cadenas s’impose dès l’entame, François Martin montre une élégance folle, les gauchers sont entreprenants dont Naïm qui emporte le public. Les hommes ont aussi accompagné au mieux les adieux aux pistes de Banaru (2e) puis de Camaï (3e). Après une capelado superbe d’élégance, fort appréciée, la remise des prix a récompensé les héros de ce très bel après-midi.

Epervier (Cuillé).- Rigoureusement placé, pour des réponses sèches et dangereuses. S’épanouit sous les longueurs de Martin. Serre, Marquis, envoie la corne après Naïm. Pour 12’40 de qualité. 6 Carmen et retour.

Banaru (Le Rhône).- Gère son terrain avec expérience mais manque de conviction. Les hommes insistent et lui tirent quelques ripostes bien menées. Garde ses ficelles, et reçoit un Carmen pour l’ensemble de sa carrière en souvenir de toutes les belles émotions qu’il a données.

Camaï (La Vidourlenque).- Lui aussi fait sa der. Toujours bien placé, même s’il n’a plus la vitesse de sa jeunesse, il ne se laisse pas monter dessus. Affiche son moral, anticipe, pousse. Se sort de la bourre, ne laisse que sa 1re ficelle à la 13e. 6 Carmen plus retour et la reconnaissance des afeciouna.

Optimus (Les Baumelles).- Le ton monte d’un cran. Optimus part en chasse et agresse celui qui bouge dans ou hors pourtour. Les rasets sont calculés. Dominateur dans ses trajectoires, déterminant dans ses finitions (une bonne dizaine), il rattrape Naïm qui se jette sous le marchepied, écarte Aliaga, frappe après Cadenas, mais les ficelles restent inaccessibles. Termine en patron. 10 Carmen et retour.

Ourasi (Blanc).- Envoie quelques salves d’entrée et enchaîne. Se pose aux ficelles, pour de multiples actions poussées au ras, cabré ou plus engagées (6 fois). Il ne refuse rien mais reste toujours au même rythme. Les dernières minutes lui sont difficiles. Il a tout donné et garde une ficelle. 6 Carmen et retour.

Cupidon (Paulin).- Sort avec une envie visible d’en découdre. Avec un placement et des déplacements opportuns, il part au combat agressivement. Prend le pas sur Errik, anticipe Cadenas. Naïm se démultiplie pour 5 énormes coups de barrière, sous les encouragements des spectateurs, frappe après Aliaga (3), accélération somptueuse sur Cadenas. Explosif, conserve ses ficelles, musique en boucle et public ravi.

Restait à Boumian (Nicollin, hp, 12 minutes) à tirer le feu d’artifice ce qu’il fit avec panache. Leste aux barrières, rapide, placé, il se jette haut et fort. Gaillard et méchant, il s’envoie à répétition pour un final grandiose. Musique !

le grau-du-roi,optimus,cupidon,naïm,cadenas,course camarguaise

▲ Boumian sur Naïm (photo Ventadour)

MARTINE ALIAGA
Texte et photos

PRIX - POINTS

Course du dimanche 16 septembre. Entrée : le plein. Org. : SAS Ribera. Président : Jacques Valentin. Raseteurs droitiers : Cadenas, Dunan, Katif, F. Martin, Auzolle. Gauchers : Aliaga, Errik, Marquis, Naïm. Tourneurs : Kerfouche, Dumont, Dunan, Estève, Ull.

Trophée des As : Cadenas, 34, 5 ; F.Martin, 15 ; Errik, 12 ; Aliaga, Naïm, 9 ; Katif, Marquis, 3 ; Dunan, 1, 5.

Les prix : Trophée de la Mer à Joachim Cadenas ; 2e Martin, 3e Katif. Meilleur taureau de la finale : Optimus des Baumelles.Meilleur taureau de la saison graulène : Cupidon de Paulin. Coup de cœur à Naïm et Galentoun (course du 9 septembre). Bouquets aux manadiers du Rhône pour Banaru et La Vidourlenque pour Camaï.

Les 5 courses Avenir de la fête : meilleur cocardier Wisigoth de Vitou (course du 11 septembre). Coup de cœur à Neptune de Rouquette (course du 15) et Fausto de La Galère (course du

AMBIANCE

Patrice Blanc et les groupes de traditions ont offert une capelado élégante, réunissant le charme des Arlésiennes et la grâce des danseurs, sur fond de mazurka endiablée mixée mi-tradition mi très moderne. Inventif et rythmé ! A l’entracte, les penas ont chauffé l’ambiance, tandis que dans les gradins s’enflammaient avec une joyeuse ola !

Les groupes du spectacle : Lou Riban de Prouvènço d'Avignon, Lou Velout Pescalune de Lunel, Pichoto Camarguo de Mauguio, Li Cabidoulo du Cailar, Le Temps du Costume de Nîmes, Flour Inmourtalo de Nîmes, les Danseurs de Regard d'Orphée de Martigues, les Cavaliers de la Manade Tommy.

10/09/2018

CHATEAURENARD *AS* 53ème Finale du Trophée des Maraîchers

Dimanche 09 Septembre 2018

MIGNON LA CLASSE, JUPITER AU FIRMAMENT DE LA PLANÈTE BOUVINE…

IMG_3981.jpg

Standing ovation pour le triple bioù d'or Mignon (Cuillé)avant son retour au toril

Entrée: 4/5ème Organisateur: TAC Présidence: P Gibert Droitiers: Cadenas (sort au 7ème) Charrade (sort au 7ème), Chekade, Marignan, Villard Gauchers: Four, R Marquis, J Martin (sort au 4ème), Ouffe Tourneurs: A Bénafitou, Bensalah, Cuallado, Dunan, Fouque.

Avec un décorum imposant de cavaliers, juments, arlésiennes, charrettes et peñas, la 53ème finale des Maraîchers revient à Cadenas déjà assuré avant la finale. Marignan rasète à merveille tout comme Martin en première partie. Four gagne la seconde place que n'a pu défendre le malheureux Félix. Chekade travaille aussi mais on aurait aimé voir un travail d'équipe. Benjamin Villard chouchou du public reçoit une belle ovation. Chicharito (Caillan) est vainqueur sur la saison tandis que Scipion remporte le prix de la finale.

Vaillant, BIGARRA (Fabre-Mailhan) défend ses ficelles en deux minutes. Il donne le change mais paraît en sous-régime même s'il passe la tête après Chekade. Son coup de tête est dissuasif mais Villard lève la première sous les vivas et la seconde pour Four sur la sonnerie. 6 Carmen et rentrée. Trois minutes pour les rubans du mobile SYLVERADO (Nicollin). Aux ficelles il se fixe et le travail est trop espacé mais les rasets de Marignan et surtout J Martin sont magnifiques. Il enferme Cadenas en musique mais blessé par un coup de crochet il réintègre le toril à la onzième. 2 Carmen et retour. Rapide, SULTAN (Lautier) enclenche les enfermées plus émotionnantes avec les gauchers mais Cadenas est aussi en danger. Après cinq minutes on attaque les ficelles et de l'angle de la présidence il contrôle les départs cornes en avant mais revient aussitôt "rousiguer" dans son trou refusant les séries sauf à la dernière minute ou il cède sa seconde ficelle. 8 Carmen et rentrée.

L'expérimenté MIGNON (Cuillé) fort de ses 78 courses et ses 18 trophées ovationné poursuit avec classe, intelligence et anticipation tous les rasets notamment les caviars de Marignan et Cadenas et sur l'ultime il saute après Marquis. L'excellence pour 6 Carmen et rentrée. Brouillon à l'entame, SCIPION (Saumade) enclenche les coups de barrière et se met dans le bon tempo. Un raset pleine piste de Cadenas soulève les gradins et le taureau affiche beaucoup de moral même s'il subit un peut au terme de treize minutes trente. 6 Carmen dont rentrée. Aux rubans, POURPIER (Saumade) enferme Cadenas et percute Charrade. Aux ficelles, il reste spectaculaire avec deux sauts après Four, et Charrade. Il frappe à l'arrivée sur Charrade, Marignan et Cadenas. Ce dernier lève la première ficelle à la main. La seconde au toril avec 3 Carmen et retour. La déception avec PINO (Les Baumelles) qui fait tomber les degrés. Il court, est raseté sur les déplacements et se place au centre ce qui freine les hommes. Pourtant il se jette à blanc aux planches sur Cadenas et tape après Four mais on s'ennuie. Il conserve un gland et rentre en musique (très généreuse) jouée deux fois. Étoile de la planète bouvine, JUPITER (Laurent) est explosif aux planches. Il les brise, les saute à la poursuite de Marignan et Four. Généreux, il est piégé dans une série et continu son festival mais boîte après une ultime action sur Four qui le renvoi au toril à la treizième. Quel sang pour ses adieux. 6 Carmen dont retour.….

La Capélado

IMG_3865.jpg

Carrousel carmarguais de Benoît Soumille 

IMG_3869.jpg

Benoit Soumille en démonstration de monte a cru

IMG_3871.jpg

Les juments en roussataïo

IMG_3887.jpg

Les arlésiennes du Casteu avec les gardians

IMG_3900.jpg

Bigarra (Fabre-Mailhan) tape après Amine Chekade

IMG_3905.jpg

Raset de Joachim Cadenas avec Sylverado (Nicollin)

IMG_3910.jpg

Joachim Cadenas en duo avec Sultan (Lautier)

IMG_3941.jpg

Superbe anticipation de Mignon (Cuillé) sur Stéphane Marignan

IMG_3993.jpg

Gros coup de barrière de Scipion (Saumade) sur Jérôme Martin

Texte et photos Éric AUPHAN

Trophée des As: Cadenas (25,5) Four (21) Marignan (16,5) Chekade (10,5) Charrade, J Martin, R Marquis, Ouffe, Villard (6)

Palmarès 53ème Trophée des Maraîchers :

Meilleur taureau de la saison : Chicharito (Manade Caillan)

Meilleur taureau de la finale : Scipion (Manade Saumade)

Raseteurs : 1er Cadenas (57) 2nd Four (30) 3ème Félix (21)

Hommage pour sa dernière course à Chateaurenard à Benjamin Villard mais aussi Cédric Miralles blessé et n'ayant pu participer.

Coup de cœur à Pierre Cuillé pour le cocardier Mignon et Patrick et Paul Laurent pour la dernière course de Jupiter à Chateaurenard.

 

LE GRAU-DU-ROI *AS*

Course du dimanche 9 septembre 2018 - Trophée de la Mer -1re j.

Un démarrage
sur les chapeaux de roues

le grau-du-roi,trophée de la mer,katif,course camarguaise

Galentoun - Katif, le duo a bien fonctionné

Les hommes et les taureaux mettent la barre haut pour cette 1re journée du Trophée de la Mer. Une course dense, rythmée, bien travaillée par une équipe où tous les hommes sont concernés avec un grand Katif qui tire devant. Les qualités des cocardiers du coup s’expriment que ce soient les plus coriaces ou les plus spectaculaires. Après une jolie avant-course sur l’histoire du sel, le public a vibré.
Trélus (Saumade, N.712).- Il choisit ses adversaires et trace sa route. Difficile à placer, voire à convaincre, les hommes lui mettent la pression. Alors Trélus se bonifie pour des trajectoires cornes à l’affût, quelques-unes méchamment conclues. Rentre une ficelle. 5 Carmen et retour.
Vincent (Aubanel-Baroncelli).- Rigoureusement placé, il se dégage avec expérience le long des barrières. Katif, Martin rivalisent de belles courbes où le taureau s’engouffre. La ficelle ouverte crée un peu de pagaille mais tout revient au calme. La 2e rentre, tranquille. 4 Carmen et retour.
Lebrau (Laurent).- Le premier raset de Rassir finit en éclats. Suivent quelques minutes où, l’esprit vagabond, Lebrau se disperse, saute, se décale ou laisse passer. Mais entrepris, le taureau affirme ses finitions dont trois d’envergure (Bouhargane, Rassir, Errik). La 2e ficelle part au terme. 3 Carmen et retour.
Triton (Plo).- Au galop, il se dégage un grand périmètre après s’être violemment rebiffé après Ciacchini. Les rubans partent sur ses déplacements. Un temps posé, un temps en chasse, Triton pousse au ras, cornes dangereuses. Les primes montent, lui, fait du large.Pas commode, il termine en envoyant la banne après Rassir. Rentre ses ficelles. 7 Carmen et retour.

▼ Triton dangereux sur Ciacchini

le grau-du-roi,trophée de la mer,katif,course camarguaise


Galentoun (Lautier).- Si la mise en route est brouillon, les coups de barrière déjà se multiplient. Les hommes trouvent le bon rythme, avec quelque temps de récupération, pour qu’éclate sa vaillance et qu’il brille dans de grandes actions aux planches. Du coup, ça pétarade à tout va ! Une quinzaine d’actions (où parfois les hommes récoltent des coups et des bosses), pour autant de Carmen. Un brillant quart d’heure. Les ficelles rentrent. Musique et applaudissements le raccompagnent.

▼ Galentoun et Rassir

le grau-du-roi,trophée de la mer,katif,course camarguaise


Ajax (Occitane).- Ses cornes et son physique impressionnent les premières minutes où agressif, ses interventions sont conclues (5 fois). Mais petit à petit, les hommes en prennent la mesure, le taureau n’est pas à son aise, à la 9e, il rentre sur blessure. Garde une ficelle avec 4 Carmen et retour.
Pirate (Blatière-Bessac, hp).- Vite fait les rubans, il faut attendre un peu pour que la température homme-taureau soit bonne. Alors chacun à son tour part à l’abordage de ce bagarreur dans l’âme. Des actions, de la musique pour 10 minutes de show.


MARTINE ALIAGA
Texte et photos


Course du dimanche 9 septembre. Entrée : 3/4 d’arène. Org. SAS Ribera. Président : J. Valentin. Raseteurs droitiers : Auzolle, Dunan, Katif, F. Martin, Ciacchini. Gauchers : Aliaga (sort au 6e), Bouhargane, Errik, Naïm, Rassir. Tourneurs : Beaujard, Kerfouche, Ull, Dumont, Estève.


Trophée des As : Katif, 18 points ; Rassir, 16,5 ; Ciacchini, 15 ; F. Martin, 12 ; Auzolle, Naïm, 9 ; Bouhargane, 6 ; Errik, Aliaga, 3.

▼ Un festival d'actions

Galentoun - Bouhargane

le grau-du-roi,trophée de la mer,katif,course camarguaise

▼ Ajax - Naïm

le grau-du-roi,trophée de la mer,katif,course camarguaise

▼ Lebrau - Rassir

le grau-du-roi,trophée de la mer,katif,course camarguaise

▼ Trélus et Katif

le grau-du-roi,trophée de la mer,katif,course camarguaise

**********************

03/09/2018

03.09.18 - FOURQUES - AS

Course du 02.09.18

IMG_8138.JPG

SOUS UN CARMEN GENERAL

A MOKA (Rousty) et J. CADENAS  le 3ème Trophée des Lices

 Ça grouille aux abords des arènes. Les gradins se remplissent. En piste, les hommes ne sont venus faire de la figuration. Si tous contribuent, J Cadenas, J Bouhargane, Y Naïm et surtout A Charrade – le plus entreprenant - tirent devant. Chez les noirs, même si chacun tient bien sa place avec ses qualités et ses défauts aucun, hormis Moka dans son duo avec Cadenas ne fera vibrer les gradins...IMG_8148 - MUSCADIN (Fournier) - CHARRADE.JPG
Muscadin (Fournier 508) : Tête baissée il se donne dans les rasets qu'il peut conclure à la limite ou il temps après Moutet. Pas ménagé, il défend sa seconde ficelle jusqu'à la 12ème. 7 IMG_8174 - GALANT (St Germain) sur DUNAN.JPGCarmen.
Galant (St Germain 844) : Cocarde et glands partis (1'30) et tout en changeant de terrain mais sans quitter les planches il surveille. Brille dans une série, tamponne après Bouhargane (2), Dunan et accélère derrière Cadenas, Auzolle et Marquis. Rentré une ficelle avec le disque entendu 6 fois.
Urubu (Plo 894) : 8' ou il se donne sans répit tant à droite qu'à gaucheIMG_8192 - URUBU (Plo) - CADENAS.JPG tout en se jetant dans les rasets en coupant le terrain et accompagnant jusqu'à la limite. 7 Carmen plus retour.
Baucis (Saumade 997) : Calé s'engage fort sur les sites pour signer de jolies trajectoires IMG_8238 - BAUCIS (Saumade) sur Y NAIM.JPGmenacées de la corne à l'arrivée. Cocardier dans l'âme il se fait respecter jusqu’à la 12ème minute ou une ficelle litigieuse lui fait subir la loi des hommes. 8 Carmen plus rentrée. IMG_8265 - BITTROIS (Rouquette) sur J BOUHARGANE.JPG
Bitterois (Rouquette 804) : Pas toujours dans le coup et avec du suivi dans ses actes, sa prestation sera pimentée par des engagements aux bois après Bouhargane (2), Cadenas et Naïm. 13 minutes récompensées par le disque entendu 5 fois.IMG_8294 - MOKA (Le Rousty) - J CADENAS.JPG
Moka (Le Rousty 708) : Trépignant c'est sans se faire prier qu'il se jette dans les provocations en faisant le pas. A la 7ème, cité pleine piste par Cadenas la poursuite coupe le souffle et l'arrivée fracassante. Après IMG_8298 - MOKA (Le Rousty) sur J CADENAS 1.JPGBouhargane la poursuite par deux fois est moins prenante mais la finition est tout autant captivante. 14 excellentes honorées du disque entendu 7 fois.
Kouros (F.Mailhan 022 Hp) : Un début percutant avec des actions IMG_8332 - KOUROS (F. Mailhan) sur CHARRADE.JPGderrière Bouhargane (3 dont un saut), Charrade et Marquis (2) avant de se la jouer tout en vaillance. 5 Carmen plus rentrée.

Entrée : Archi Plein
Organisateur : CTPR
Présidence : N. Nesty
Raseteurs Droitiers : J Cadenas, S Dunan, D Moutet, L Faure, L Auzolle, A Charrade

Raseteurs Gauchers : J Bouhargane, Y Naïm, R Marquis
Tourneurs : D Dunan, T Dumont,  H Kherfouche
 

Texte et Photos Cyril Daniel

26/08/2018

25.08.18 - BEAUVOISIN - AS - TROPHEE R. PASCAL / J. LAFONT

Course du 25.08.18

    IGOR DANS UNE COMPLETE HOMOGENE
IMG_7895 - REMISE DES PRIX.JPGLe TROPHÉE Roger PASCAL récompensant le Meilleur Animateur revient à  Y. ZEKRAOUIIMG_7894 - REMISE DES PRIX.JPG

 

 

 

 

 

Le SOUVENIR Jean LAFONT récompensant le Raseteur ayant fait le plus de points revient à  V. MARIGNAN

Ils sont tous là les inconditionnels de la devise rouge et verte, pour le trophée Roger Pascal, trophée souvenir Jean Lafont ayant pour support une complète de la Tour d’Anglas. Si la première partie n'a eu guère l'occasion de faire oublier les quelques gouttes de pluie, la seconde a pris de l'ampleur avec Igor, Poète et Rostand même si sa présence fut brève.
Chez les hommes, Zekraoui est le plus entreprenant, Marignan le plus moissonneur. Charrade et Four marquent également les esprits tandis que Pinter parvient à se mettre en valeur.
IMG_7746 - PELICAN (Nicollin) sur A CHARRADE.JPGPélican N°507 : Laisse quasiment rien sans réponse mais termine rarement ce qu'il entreprend en ralentissement sur les trajectoires ou tirant droit une fois le contact passé. Son coup de tête, surtout à gauche est dissuasif. Rentre ses ficelles en silence.IMG_7778 - HOMERE (Nicollin) sur B FOUR.JPG

Homère N°952 : Il vient, il ne vient pas, vient fort, avec de la retenue : C'est l'irrégularité le temps des pompons (6'). Aux ficelles, pas submergé il apporte plus de suivi et d'intérêt. Accélère derrière Marignan, Zekraoui et conclut cornes plantées. Carmen final entendu 8 fois (hum !) ficelles en place.
Paniou N°525 : Présent à droite, à gauche et IMG_7787 - PANIOU (Nicollin) sur J CIACCHINI.JPGsans vice, les hommes en prennent vite confiance. Glands et cocarde partent en moins d'une minute, la première ficelle à la 4ème et la seconde trois minutes plus tard. 3 Carmen pendant, le retour se fait en silence.
Igor N°978 : Vite dans le bain et volontaire 1'30 pour voir les principaux IMG_7810 - IGOR (Nicollin) sur V MARIGNAN.JPGattributs s'envoler. Aux ficelles, gestion de l'espace, vives réactions il raccompagne prestement jusqu'à la limite pour se lever derrière Zekraoui (4), Marignan et Four. Pétillant, il résiste 13’30, et reçoit les honneurs entendus 7 fois en course.
IMG_7840 - POETE - ZEKRAOUI.JPGPoète N°028 : 11 minutes biens remplies avec une assiduité régulière. Donne de la suite dans les provocations et avec la pression, extériorise sa méchanceté dans ses arrivées en tapant après Zekraoui (6), Marignan (2), Ciacchini et Four. Le disque tourne à son retour comme il l'avait fait 8 fois.IMG_7875 - ROSTANG - ZEKRAOUI.JPG
Rostang N°846 : 7 minutes brillantes en sautant d'un raset à l'autre et en se mettant en valeur aux planches dans des arrivées serrées et actions engagées après Zekraoui, Charrade, Four et Errik. Carmen entendu 5 fois le raccompagne
.

Entrée : Plein -  Organisateur : Cté d'animation
Présidence : J. Roumajon
Raseteurs Droitiers : V Marignan, J Ciacchini, V Felix (sort au 4°), A Charrade - Raseteurs Gauchers : B Four, Y Zekraoui, R Errik, J Pinter
Tourneurs : A Pérez, F Lopez, JL Fouque, E Beaujard

Texte et Photos Cyril Daniel



20/08/2018

VAUVERT *AS*

Course du dimanche 19 août 2018

Félix et Attila
pour le 10e Camargue Médical

vauvert,félix,attila,lautier,course camarguaise

Attila - Félix, les lauréats

 
Bravo à Félix et Attila qui remportent le 10e Trophée Camargue Médical.
La partie n'était pas gagnée d'avance à cinq et voyant le 1er quart d'heure. La suite sera d'un autre calibre, raseteurs et tourneurs sont à l'unisson. La course gagne en qualité et le public ne s'y trompe pas. Un Carmen général qui devient rare de nos jours, vient récompenser le bétail et les blancs, qui ont mouillé le maillot durant l'après midi.
 
Métis (Daumas).-Les premières rencontres sont difficiles à trouver. A cinq raseteurs, la pression manque face au taureau qui demande à être travailler davantage pour en sortir quelque chose. 7 minutes pour les principaux attributs.
 
Queyras (Paulin).- Un peu plus de tempo, les raseteurs se montrent plus convaincants sur un Queyras un peu décollé des planches, mais qui met de la volonté dans son comportement. Vient finir six fois aux barrières avec la corne bien mise. Il finit à mas. Une ficelle au toril. 6 Carmen et retour.
▼ Queyras - Félix

vauvert,félix,attila,lautier,course camarguaise

 
Attila (Lautier).-D'entrée, bien sa course, le niveau monte d'un cran. Il surveille les départs et anticipe fort comme sur Katif où il fait le pas. Félix tout en technique, brille sur tous ses rasets. Attila enferme avec danger Katif, fait rompre Aliaga cinq fois. Très applaudi. 11 Carmen et retour. 2 ficelles sauvées.
 
Scipion (Saumade).- Félix, raset arrêté, décoche l'attaque. Anticipe Aliaga qui a chaud aux fesses et finit en soleil à la planche. Félix encore lui insiste et Scipion vient absorber les rasets de classe du raseteur. Très bonne série sous la présidence pour les derniers instants. Sauve 1 ficelle de justesse. 5 Carmen et retour.
▼ Scipion - Félix

vauvert,félix,attila,lautier,course camarguaise

 
Helias (Blatière-Bessac).- Se déplace beaucoup le long du pourtour. Se frotte aux planches après l'homme. A la 9e plante les cornes dans le rouge avec force derrière Auzolle. A la 13e, Zekraoui enlève une grosse pelote. Ça s'emballe, à la 14e Zekraoui clôture sa course. 9 Carmen et retour.
▼ Helias - Aliaga

vauvert,félix,attila,lautier,course camarguaise

 
Pourpier (Saumade).- S'envoie  sur Zekraoui. Tricote dangereusement avec ses cornes lors de deux passages avec Zekraoui. Se dédouble sur Katif. Félix le cite à merveille et les poursuites sont de qualités. Perd son 1er gland à la 11e (470€) et le 2e à la 13e (360€). 7 Carmen et retour.
 
▼ Pourpier - Zekraoui

vauvert,félix,attila,lautier,course camarguaise

 
Landié (Nicollin, hp).- Il a tout bon, de superbes engagements, de puissants coups de barrières. Il joue son rôle à la perfection. Il va loin dans ses actions pour décrocher ses cibles. Un final pétaradant en guise de bouquet final pour clôturer la fête. 7 Carmen et retour.
▼ Landié - Aliaga

vauvert,félix,attila,lautier,course camarguaise

 
JEANNOT
PHOTOS CYRIL DANIEL
 
Course du dimanche 19 août. Entrée: 1/2 arène. Organisation: Comission des festivités. Présidence : Claude Chevalier. Raseteurs droitiers: Katif, Auzolle, Félix. Gauchers: Zekraoui, Aliaga. Tourneurs: Ull, Jockin, Perez, Lopez, Dumont.
 
Palmarès du 10e Camargue Médical : Félix meilleur raseteur sur la saison et meilleur animateur de la finale.
Attila de Lautier, meilleur taureau de la finale.
Muiron du Ternen, meilleur taureau sur la saison.

19/08/2018

SAINT-GEORGES-D'ORQUES *AS*

saint-georges-d'orques,aliaga

Course du samedi 18 août 2018

Aliaga et Picpoul

se partagent les prix

saint-georges-d'orques,aliaga

Les lauréats

Ambiance à la Saint-Georgienne, festive, taurine et bon enfant dans les arènes pleines où Aliaga et Katif ne ménagent pas leur peine, bien suivis par Zekraoui. Côté taureaux, de la variété avec notamment un Picpoul (2e) combatif et Aroujo (5e) dont la force de frappe fait la différence. Le prix Famille Malzac au meilleur animateur revient à Jérémy Aliaga ; le Trophée Michel-Laurens à Picpoul de Michel. A déplorer la blessure dans le toril de Coti Chiavari (3e) de Chaballier qui ne pourra courir. Remplacé dans la compétition par Massena (prévu 7e) avec l’accord de son manadier.
Bel Ami (Occitane).- Magnifique taureau, pas toujours partant pour de longues trajectoires mais méchamment finisseur en plusieurs occasions (4 pour 2 Carmen). Rustique et sélectif, laisse sa 1re ficelle à la sonnerie. Un petit Carmen de retour n'aurait pas été usurpé.

▼ Bel Ami - Ciacchini

saint-georges-d'orques,aliaga

Picpoul (Michel).- Se laisse surprendre par le rythme décousu aux rubans et à la 1re ficelle. Ne trouve pas où se poser et se fait avoir sur ses déplacements. Une fois stabilisé, ajoute de la difficulté et appuie ses poursuites, ce qui lui évite la cohue à sa tête. Accélère après Katif, Aliaga et Zekraoui et défend sa 2e ficelle jusqu’à la 14e. 5 Carmen et retour.
 
▼ Picpoul - Katif

saint-georges-d'orques,aliaga

Avec la blessure de Coti Chiavari (Chaballier, prévu 3e), on passe à l’entracte.
Kenavo (Grand Salan).- Rapide dans ses interventions, prend position et de là pousse pour 3 minutes les rubans. Accélère et fait le pas sur Aliaga (2) et Zekraoui. Surveille et conclut sur Zekraoui. Pas assez sollicité, rentre ses ficelles. 5 Carmen et retour.
 ▼ Kenavo - Zekraoui

saint-georges-d'orques,aliaga

 
Aroujo (Guillierme).- Se fait chiper ses rubans au passage mais sans oublier de frapper sur Aliaga (2) et Zekraoui. Placement imparfait mais force de frappe de face ou de biais pour des actions tonitruantes (4). Dans la bourre pour sa 1re ficelle, il a du mal à tenir pied, puis les hommes baissent l’allure et la 2e rentre. 7 Carmen et retour.
▼ Aroujo - Aliaga

saint-georges-d'orques,aliaga

 
Dollar (Ricard).- Choisi opportunément le devant du toril où il revient toujours. Abordé prudemment, il fait le tri des bons et mauvais rasets, fait voler les planches et saute par surprise, plus action sur Aliaga, 8 minutes les rubans. Tient son placement, et ne s’économise dans des conclusions d’envergure. Garde ses ficelles. 4 Carmen et retour.
▼ Dollar - Zekraoui

saint-georges-d'orques,aliaga

Massena (Cuillé).- Volontaire sur le raset, il navigue un peu aux rubans mais aux ficelles, plus stable, repousse fermement les assauts jusqu’au ras. Garde sa vivacité et une emprise sur les hommes pour conserver sa 2e ficelle. 5 Carmen et retour.
▼ Massena

saint-georges-d'orques,aliaga

saint-georges-d'orques,aliaga

MARTINE ALIAGA
Texte et photos
 
Course du samedi 18 août. Entrée : plein. Org. : CT Le Trident. Président : T. Tosas. Raseteurs droitiers : Ciacchini, Katif, Vic. Gauchers : Aliaga, Ouffe, Zekraoui. Tourneurs : Lopez, Ull, Roux, Jockin, Beaujard.
Trophée des As : Katif, 13,5 points ; Aliaga, 6,5 ; Zekraoui, 5 ; Ciacchini, 4 ; Ouffe, 2.

 

16/08/2018

LE GRAU-DU-ROI *AS*

le grau-du-roi,jupiter,mignon,cupidon,trancardel,félix,course camarguaise

Course du 15 août 2018

A Jupiter la part du lion

le grau-du-roi,jupiter,mignon,cupidon,trancardel,félix,course camarguaise

Jupiter et Vincent Félix
lauréats du Souvenir Etienne-Mourrut

Enfin la grande foule pour une course à guichets fermés. L’ambiance des grands jours et un spectacle très applaudi de Patrice Blanc qui arrive toujours à surprendre. Ce 15 août graulen faisait la part belle aux cocardiers d’expérience en première partie, puis honneur à Mignon qui a tenu son rang, Cupidon bien en pattes et bagarreur tandis que Jupiter, jamais battu, jamais rassasié fait un final de toute beauté. Les hommes ont tenu la distance, respecté ces cocardiers de race et le public. Tous ont joué leur rôle, Vincent Félix, plus que tous autres, qui est récompensé du Souvenir Etienne-Mourrut avec Jupiter. Les manades Laurent et Cuillé également fleuries ainsi que la Naïs Lesbros, Reine d’Arles dans un final au beau décorum.

Boer (Occitane).- Habitué des grandes joutes, vient finir avec la corne en gérant bien l’espace. Prend son rythme, envoie quelques salves et pousse un peu moins en fin de temps. Retour avec 1 ficelle, 4 Carmen et retour.

Sylvérado (Nicollin).- Vite en place, cible ses partenaires cornes pointées. Prend du mordant après Félix, Aliaga, Zekraoui. Utilise tout l’espace pour balader les hommes, les primes montent pour encourager les hommes. rentre ses 2 ficelles.5 Carmen et retour.

Trancardel (Bon).- Le long des planches, il s’envoie volontiers sur les gauchers mais fonctionne aussi à droite sous les longueurs servies par Cadenas. Conclusions droit devant sur Allouani, Ciacchini, Katif, Aliaga. Gère avec expérience et bonnes intentions frappantes sur Félix, Aliaga, Allouani. Pour 12’30 d’une agréable confrontation. 5 Carmen et retour.

le grau-du-roi,jupiter,mignon,cupidon,trancardel,félix,course camarguaiseMignon (Cuillé).- Pour ses adieux au Grau, il est accueilli par des bravos. Sa gestion de la piste est toujours aussi bonne et c’est lui qui choisit ses hommes. Ecarte Ciacchini. Bien Zekraoui, Cadenas sur des longueurs, légères anticipations pour 11’30, les rubans. Fuse sur Charrade qui traverse toute la piste pour un retour avec ses ficelles, public debout, 6 Carmen et retour.

Cupidon (Paulin).- le taureau est en patte et se soulève en finition. Attentif, il déjoue de nombreux départs et change de terrain à loisir. Pas assez mis sous pression en début de temps, les hommes mettent ensuite du rythme et Cupidon, au diapason pour de superbes arrivées en fanfare. Très bien les hommes et le taureau. Le public apprécie. Des Carmen plus retour avec une ficelle.

Attila (Paulin).- Lui semble moins fringant, se décale, promène, se plie aux trajectoires. Alors les blancs se démultiplient pour des minutes enjouées et brillantes (Aliaga, Charrade, Katif, Félix, Zekraoui). Garde une ficelle. Des Carmen et retour.

Jupiter (Laurent, hp).- Choisit ses cibles et distribue des tampons à l’envi. Soutient des séries, se livre et alors qu’on le croit fatigué, repart inlassablement au combat et explose de mille feux. Un taureau exceptionnel qui trouve au final de la ressource pour traverser les planches après Zekaoui, éclater après Félix, Charrade. Quel moral ! Des Carmen et l’ovation.

MARTINE ALIAGA
Texte et photos

Course du 15 août. Entrée : plein, guichets fermés. Organisateur : SAS Ribera. Président : J.Valentin. Raseteurs droitiers : Allouani (sort au 3e), Cadenas (sort au 4e), Félix, Katif, Ciacchini, Charrade. Gauchers : Aliaga, Errik, J.Martin, Zekraoui. Tourneurs : Dunan, Perez, Estève, Lopez, Cuallado.

Trophée des As : Félix, 11 ; Errik, Aliaga, Ciacchini, 8 ; Zekraoui, 7 ; Katif, 6 ; Charrade, 5 ; Cadenas, 4. J.Martin, 4.

15/08/2018

MAUGUIO *AS*

Course du mardi 14 août 2018

DARDAILLON EN PATRON

mauguio,dardaillon,cadenas,marignan,course camarguaise

Dardaillon, un cocardier de vérité, qui classe les hommes.

Ici avec Cadenas

 
Cadenas remporte aux points le prix du souvenir  Manu et José 2018.
Marignan est présent sur tous les taureaux. Katif brille après l'entracte.
Coquet signe un quart d'heure de combattant valeureux et Dardaillon impose sa maitrise et sa dangerosité. 
 
VAUBAN (Paulin).-Pas grand chose à relever. Le taureau ignore presque tous les cites. Les ficelles rentrent dans l'indifférence et quelques sifflets du public.
 
BECASSIE (Lautier).- Serre Zékraoui. Cadenas pose sa main lourde pour éclater la première ficelle.Marignan la lève à la 3e. Envoie la corne derrière Ciacchini. le rythme est soutenue et il fléchie à la 6e en perdant sa 2e ficelle au bénéfice de Cadenas. 2 Carmen et retour.
 
COQUET (Cuillé).- Les hommes l'attaquent avec une grande pression et il reçoit une avalanche de rasets. Coupe cocarde à la 4e. Avec un gros moral il reprend le dessus. L'affrontement est âpre. Enferme Aliaga, riposte costaud sur les gauchers. Perd sa cocarde à la 9e, son 2e gland à la 12e. 3 Carmen et retour. 15' de haute lutte.
 
DARDAILLON (Lafon).- Trouve vite sa place. Efficace dans son évolution, il se fait respecter. Katif, Marignan et Martin s'y frotte. Le taureau très incisif domine surtout à gauche où il envoie dur dur et enferme avec vitesse. 11e et 13e pour ses glands levés par Katif avec pugnacité. 4 Carmen et retour. 
 
MELGUEIL (Rouquette). - Katif bien en jambe dans cette 2e partie le fait accomplir ses plus belles poursuites. Plus facile que le précédent et moins tranchant malgré quelques finitions aux bois. Il tient 9 minutes. 2 Carmen et retour. 
 
GAOU (Ricard).- Au petit trop au début, sans pression, il promène. Marignan l'entreprend et Gaou réalise des actions hautes en couleur. 5 coups de barrières majeurs avec passage apres l'homme. Aux ficelles un brin de manque de travail lui fait défaut. En perd une quand même dans le crochet d'Allouani. 4 Carmen et retour. 
 
MARENGO (Vellas) Hp.- Briseur de planches d'entrée, on le sent décidé. Lui donnant sa chance, il effectue des coups aux planches avec fracas. Met de l'impact derrière Ouffe et Rassis par 3 fois Katif lui ravit 2 glands et une ficelle. 5 carmen et retour. 
JEANNOT
 
Course du mardi 14 août. Entrée : le plein. Organisation : CT Le Melgueil. Présidence : Jacques Valentin. Raseteurs droitiers : Marignan, Cadenas, Charrade, Katif, Allouani, Ciacchini. Gauchers : Aliaga, Ouffe, J. Martin, Rassir, Zekraoui.
Tourneurs : Dunan, Lopez, Estève, Beaujard. Zekraoui sort au 6ème ainsi que son tourneur.
 
Trophée des As : Cadenas, 10.5 - Katif, 5 - Charrade, 5 - Marignan, 3,5 - Allouani,  2 - Zekraoui, 2 -  Martin, 1 - Ouffe, 1 - Ciacchini, 0.5

13/08/2018

PEROLS - Finale de la Ficelle d'Argent - AS

Course du Dimanche 12 Août 2018

LA FICELLE A TIMOKO ET CADENAS

 IMG_6019.JPG

Seulement six raseteurs pour cette finale de la Ficelle d'Argent, c'est bien trop peu pour une activité optimale qui aurait été bénéfique aux taureaux pour un rendu à leur juste valeur surtout en 1ère partie. La seconde fut plus animée grâce à une activité plus croissante des hommes. Peut-être que la présence de Daniel Siméon en contre piste y a été pour quelque chose ….
IMG_6022 - APPARICIO (Rouquette) sur CADENAS.JPG
Apparicio (Rouquette 714) : 6'30 au ralenti avant de réintégrer sur boiterie.
Papalino (Chaballier 906) : Disponible s'engage en baissantIMG_6051 - PAPALINO (Chaballier) sur DUNAN.JPG et virant la tête pour repousser les crochets. Systématiquement les arrivées se font plus moins engagées, une quinzaine au total dont 2 sauts sur Bouhargane et Cadenas. Cede un gland et sa cocarde sur la trompette. 4 Carmen plus retour
IMG_6100 - MEDOC (Saumade) sur R MARQUIS.JPG
Médoc (Saumade 729) : Avec une bonne occupation de l'espace il répond au coup par coup, en baissant la tête. Au fil du temps et prenant la colère, il apporte plus d'a propos dans ses actes et vient menacer aux planches Allam (2), Bouhargane (2) Naïm (2 dont un saut) et Marquis. Le disque, entendu 5 fois, le raccompagne avec une ficelle.
Triton (Plo 7118) : D'aspect calme ses réactions sont vives, IMG_6124 - TRITON (Plo) syr BOUHARGANE.JPGrapides et anticipées. Les allonges derrière Naïm, Cadenas et Allam sont serrées. A la 8ème se dresse aux planches après Bouhargane. La sde ficelle part sur la trompette. 4 Carmen plus rentrée.
Ourazi (Blanc 883) : Franc et sans vice en 1'20 les principaux IMG_6174 - OURAZI (Blanc) sur CADENAS.JPGattributs s'envolent. Pousse derrière Cadenas (2) et Dunan, tamponne après Bouhargane, Dunan (2), Cadenas et Marquis dans une course honorable récompensée par le disque entendu 7 fois.IMG_6200 - GIGOLO (Robert Michel) sur Y NAIM.JPG
Gigolo (Michel 060) : Instable dans un premier temps il signe quelques jolies réparties bien suivies et concluent après Naïm, Bouhargane, Dunan (2) et Allam. Pas toujours raseté a son avantage il répond au mieux. 3 Carmen plus rentrée.
IMG_6247 - TIMOKO (Lautier) sur S DUNAN.JPG
Timoko (Lautier 025 hp) : Le blanc et noir en a sous le capot. Les quelques fautes de placement sont compensées par sa vista et sa force d'action. L'oeil partout il s'engage au moindre geste des hommes. Cadenas le cité pleine piste par 2 fois, la longueur est serrée et l'arrivée explosive. Naïm et Dunan se prennent au jeu, les primes grimpent, grimpent et explosent. Timoko brille pour un final en feu d'artifice. Des Carmen (5) et l'ovation au retour.

 

Entrée : Grosse 1/2  - Organisateur : Mairie - Présidence : J Alvarez
Raseteur droitiers : S Dunan, J Cadenas - Raseteurs Gauchers : J Bouhargane, R Marquis, F Allam, Y Naïm  - Tourneurs : H Kerfouche,  D Dunan
Trophée des As : Cadenas 36,Dunan 9, Naïm 6, Allam 5, Bouhargane 5

Texte et Photos Cyril Daniel