Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

09/09/2018

09.09.18 - STES MARIES DE LA MER - 38e FINALE VACHES COCARDIERES

Course du 8 septembre 2018

CARMEN, CARMEN, CARMEN !

Les Vaches Cocardières ne faillissent pas
à leur réputation
dans une très bonne Finale

stes-maries-de-la-mer,vaches cocardières,finale

Il est venu le temps des Finales. Et comme chaque année, c'est au tour du Trophée Philippe Thiers des Vaches Cocardières d'en ouvrir la série de fort belle manière en alignant huit vaches certes différentes, mais aux qualités indéniables. Les jeux du Trophée étant déjà fait - les compteurs étant arrêtés la veille de la finale - les huit tenues blanches à se présenter, malgré quelques légers temps morts, s'en sont donnés pour le Trophée Philippe-Thiers se jouant sur la finale.
stes-maries-de-la-mer,vaches cocardières,finale
Beretta (Nicollin N° 150) : Vite dans le bain et rasetée sans relâche c'est avec brio dans les enchaînements et les éclats aux planches quasiment à chaque raset qu’elle ouvre les hostilités de cette 38e finale. Sortant de l’emprise des hommes quand bon lui semble, elle effectue, bien qu'accusant un peu le coup dès la 7e un parcours dans faute récompensé par 6 Carmen plus rentrée avec une ficelle.


Saintoise (Les Baumelles N°130) : Quellestes-maries-de-la-mer,vaches cocardières,finale vaillance durant 8'20. Aucun refus, quelques allonges poussées jusqu'à la limite dans de nombreux déplacements.  Rentre une ficelle avec le disque entendu par prolifération.


stes-maries-de-la-mer,vaches cocardières,finale
Theresa
(Blatiere-Bessac N°448) : Même s'il lui semble ne pas avoir "la gnaque" habituelle, c'est la Cocardière de la première partie. Positionnée aux planches, ses réactions sont assez vives et finies cornes à la planche. Engagements il peut y avoir dans les passages en pression. A la 8e saute derrière Clarion. Dominatrice et crainte, elle sait se faire respecter et conserve ses ficelles. 5 Carmen plus rentrée.
Azalaïs (Ricard N°676) : Centriste, elle a l'œil sur tout et démarre en trombe stes-maries-de-la-mer,vaches cocardières,finaledès la vision d'un blanc. In extremis se font les arrivées. Derrière Auzolle, les envolées sont endiablées (3)... Elle cède sa cocarde à Auzolle à l'ultime instant. Les honneurs, entendus 4 fois la raccompagne.


Damiselo (Chapelle N°927) : Elle a étrenné de fort stes-maries-de-la-mer,vaches cocardières,finalebelle manière son titre de Cocardière d'Or tout nouvellement acquis. Tour à tour Auzolle, Gougeon (4) se vont sévèrement raccompagner au-dessus des planches ou au-delà (Gougeon). Pas étouffée aux ficelles, elle cherche mais trouve très peu d'adversaires et parvient à les conserver sans forcer. Des Carmen (4 ou 5) pendant ainsi qu’à son retour.


Canopée (Chapelle N°214) : Bien qu'encore bien jeune etstes-maries-de-la-mer,vaches cocardières,finale issue des sélections de Vestric-et-Candiac, elle s'en est très bien sorti. De la vaillance, un brin de spectaculaire, elle ne demande qu'à recevoir du travail pour étaler son savoir-faire. Brille dans les séries, se lève derrière Charnelet, Sanchez, Clarion. Ficelles en place, rentre avec le disque entendu 4 fois dans 8'30 de présence (?).


Diva (Nicollin N°361) : Une belle combativité, de stes-maries-de-la-mer,vaches cocardières,finaleviolentes arrivées, le tout avec rapidité, autant de qualités qui ne laissent pas indifférent et qui laissent présager de beaux lendemains. Brillante dans les séries promptement menées, anticipatrice quand il faut (Oudjit) et déterminée dans ses arrivées engagées derrière Auzolle (3), Clarion et Gougeon malmené au saut, elle confirme son parcours en sélection de Vestric-et-Candiac. Ficelles intactes, elle réintègre le toril avec le disque entendu 5 fois.

stes-maries-de-la-mer,vaches cocardières,finale
Valsière (Chaballier N°605) : Quel pétard et quelle hargne pour la plus âgée de l'étape saintoise. La triple Cocardière d'Or a trouvé en la personne de M. Sanchez, un partenaire de choix avec qui elle brille dans des allonges collée-serrées à couper le souffle. Et ses arrivées aux planches, parlons-en. Toutes autant puissantes les unes que les autres, sa dizaine d'actions transportent le public dans un rock en roll acrobatique.... Auzolle se prête au jeu, Ayme en fait de même pour un final en feux d'artifice. Des Carmen, plein de Carmen et l'ovation la raccompagne au toril ficelles en place

CYRIL DANIEL
Texte et photos

Entrée : Environ 1200 spectateurs.
Organisateurs : SAS Taureaux des Saintes
Présidence : Joris Alvarez
Raseteurs droitiers : L Auzolle, M Charnelet, JH Oudjit, A Ayme.
Raseteurs gaucher : M Gougeon, M Sanchez, J Ferreol, C Clarion
Tourneurs : S Fargier, M Arnel, T Dumont

PALMARES 2018

Trophée des Vaches Cocardières
sur la Saison

1er prix Raseteurs : Mickael Gougeon

2e prix Raseteur : Christophe Clarion

Cocardière d’Or 2018 : Damiselo – Manade Chapelle

Cocardière d’Argent 2018 : Valsière – Manade Chaballier

Trophée Philippe Thiers
sur la Finale :

1er prix Raseteur : Loïc Auzolle

2e prix Raseteur : Jean-Henri Oudjit

Meilleur Animateur : Marc Sanchez

Meilleure Vache de la Finale : Azalaïs – Manade Ricard

                            

08/09/2018

COCARDIERE D'OR

IMG_5057 - DAMISELLO  (Chapelle).JPG

07/09/2018

TROPHEE DES VACHES COCARDIERES

LE TROPHEE P. THIERS AUX SAINTES

IMG_20180120_0001.jpg

C'est en terre provençale demain que le Trophée Ph. Thiers des Vaches Cocardières accostera pour sa 38ème Finale sous l’organisation de la "SAS Taureaux des Saintes " gestionnaire des Arènes aux Stes Maries de La Mer.
Après une saison en dents de scie, quantitativement parlant (8 courses courues et 2 annulées pour intempérie) les membres du Trophée se sont réunis pour sélectionner les 8 représentantes féminines qui fouleront le sable des arènes du bord de mer sous le regard de Sara la noire. Une seule d'entre elles se verra couronnée d'or dans la matinée lors de l'ouverture de l'urne contenant les bulletins des organisateurs 2018 et des membres du bureau IMG_2481 - BERETTA (Nicollin) sur M GOUGEON.JPGà11h aux arènes.
Faisons connaissance avec elles dans l'ordre de leur apparition en piste:
Beretta (Nicollin 150) : Vaillante l'an dernier en ultime position, son caractère affirmé et fantasque lui vaudra la place de rude première qui devrait donner du fil à retordre aux hommes. Saintoise (Les Baumelles 130) : UneIMG_2371 - SAINTOISE (Les Baumelles) sur R GUYON.JPG vaillance à toute épreuve qui parfois peut lui être préjudiciable mais sa course toujours en mouvement en fait une partenaire plaisante. Damisello (Chapelle 927) : Voilà la IMG_5062 - DAMISELLO (Chapelle) sur M SANCHEZ.JPGrévélation 2018. A chacune de ses sorties (3), c’est tout bon. Commençant doucement, ses courses montent en intensité dans le temps pour finir outre dominatrice, en puissance avec sauts et coups de planches fracassants…. Azalais (Ricard 676) : Déjà participante en 2017, son placement à l'emporte-pièce se compense largementIMG_2467 - AZALAIS (Ricard) sur R GUYON.JPG par des arrivées hautement spectaculaires et menaçantes. Du spectacle mais aussi du danger en prévision. Theresa (Blatière-Béssac 448) : La IMG_2435- THERESA (Blatière-Bessac) sur T VACARESSE, grand absent de cette Finale pour Blessure.JPGtenancière du titre a effectué un parcours sans faute durant cette saison qui lui vaut sa place à la finale pour la 4ème fois. Cocardière dans l'âme, c'est dans la pression qu'elle donne le meilleur d'elle-même avec des agressions aux planches pas piquées des vers.

IMG_2823 - CANOPEE.JPG
Canopée (Chapelle 214) : Issue tout droit des sélections 2018 et avec 3 courses à son calendrier, elle a su séduire par sa fougue, sa bravoure et son côté spectaculaire au point de se voir présente à cette finale. Elle demeure néanmoins hors concours pour le titre de suprême, tout comme  la  IMG_2799 - DIVA.JPGlauréate des courses de sélection 2018,  Diva (Nicollin 361) qui devrait avec ses actions fulgurantes dérouler le tapis rouge à la vétérane, Valsiére (Chaballier 605) triple Cocardière d'Or (2012, 2014, 2015) pour 9 finales. Bien que sérieuse et moins percutantes qu’à ses premières armes,IMG_2451 - VALSIERE (Chaballier) sur T VACARESSE, grand absent de cette Finale pour Blessure.JPG quoique …. Le spectaculaire  et les brutales actions sont toujours d'actualité chez cette vaches ô combien séduisante qui mérite d’ores et déjà respect et honneurs et qui conclura par un final en feu d’artifice.
Chez les hommes, c'est M. Gougeon, pour la 2ème année consécutive qui remporte avec 75 points l'édition 2018 suivi de C. Clarion (67 pts), L. Auzolle (64), C. Miralles (41 pts).... Reste maintenant en jeu sur la Finale le Trophée Philippe Thiers récompensant le Raseteur qui glanera le plus d'attributs (prix de 500€), celui arrivé en 2sde position (Prix de 200€) et le plus méritant (Prix de 150€). Ces 4 leaders seront rejoints par M. Charnelet, M. Sanchez et le local de l’étape A. Ayme.
Alors,  pour les Amateurs de spectacles, de sensations fortes et de frissons, à ne manquer sous aucun prétexte.

Rendez-vous est donné demain, aux Stes Maries de La Mer dès 16h30 pour la 38ème Finale des Vaches Cocardières.

Texte et Photos Cyril Daniel

 

29/07/2018

VERGEZE *TROPHEE DES VACHES COCARDIERES*

Dimanche 29 juillet 2018 - Course du vendredi 27 juillet

Theresa, Damisello, Berangère, Canopée

 

Pour ce concours de manades de vaches cocardières, Thérésa et Damisello maîtrisent le sujet à leur guise, Salida et Canopée donnent la touche spectaculaire. Clarion encore une fois se montre un parfait chef de file.

Orphée (Blatière-Bessac, N.948).- Se montre sauteuse a volonté, quelques réactions quand elle veut bien se caler. Rentre ses glands.

Marinette (Chaballier, N.339).- Promène pour cocarde et glands. Aux ficelles se donne dans le tempo des hommes. Brave elle fait face 7 minutes. 2 Carmen et retour.

Caporale (Blatière-Bessac, N.211).- Navigue, prend les rasets au passage, sauteuse se disperse dans son travail. Une belle série rentre ces ficelles.

vergèze,vaches cocardières,course camarguaise► Damisello (Chapelle,
N.227).-
Les hommes la craignent, elle saute après Sanchez, Gougeon, surveille tout. N'est pas travaillé à son avantage. Après Clarion, elle tape. Calme, elle maîtrise la situation. Clarion, Miralles dans les cornes. Rentre ses glands. 5 Carmen plus retour.

Bérangère (Chaballier, N.331).- Tranquille, se tient aux planches pour de jolies finitions sur Sanchez. Préfère les gauchers, mais elle tamponne fort deux fois sur Vacaresse, Clarion, Sanchez. Ne cède que ses glands. 8 Carmen plus retour et les bravos.

vergèze,vaches cocardières,course camarguaise◄ Théresa
(Blatière
Bessac,
N.448).-
Fière d'allure, rapide, vient volontiers droite, gauche. Se dresse sur Sanchez. Grosses séries avec finitions sur Clarion. Surveille, change de terrain, enferme Gougeon, Miralles en catastrophe. Grande prestation. Les ficelles aux Iscles. 9 Carmen plus retour et ovation.

Salida (Chaballier, N.345).- Vaillante se donne des deux côtés, avec volonté. Aux ficelles, se donne avec bravoure, défend son ultime ficelle avec panache. 4 Carmen plus retour.

vergèze,vaches cocardières,course camarguaise► Canopée
(Chapelle
N.214).-
Quelle énergie !
Veut tout, se jette sur tout, se place prend les séries avec fougue. Toutes les sollicitations finissent au ras des bois. Rentre ses ficelles, final en feu d'artifice.
8 Carmen plus retour.

 

VENTADOUR
PHOTOS CYRIL DANIEL

▼ Bérangère

vergèze,vaches cocardières,course camarguaise

Course du vendredi 27 juillet. Entrée : demi-arène. Org. : comité des festivités. Président : Claude Chevalier. Raseteurs droitiers : Vacaresse, Charnelet, Miralles. Gauchers : Sanchez, Gougeon, Clarion.

Trophée Vaches cocardières : Clarion 20 , Vacaresse 12 , Miralles 10 , Gougeon 6 , Sanchez 5 , Charnelet 2

Classement des raseteurs, Trophée des Vaches cocardières : Gougeon, 39 ; Vacaresse, 38 ; Miralles, 35 ; Clarion, 24 ; Auzolle, 21 ; Sanchez, 17 ; Charnelet, 15 ; Assenat, 8 ; Ricci, 6 ; Lafare, 4.

12/07/2018

AIMARGUES *VACHES COCARDIERES*

Course du mardi 10 juillet 2018

Beretta, Héléna, Harmonie, Diva
les dominatrices !

aimargues,vaches cocardières,course camarguaiseLa course est de bonne tenue malgré le déséquilibre des raseteurs avec seulement 2 à droite et 5 à gauche. Chez les cocardières, Beretta, Héléna, Harmonie et Diva se sont imposées. Toutes les ficelles restent sur les cornes.

Carmen (Raynaud, N.807).- Brouillonne, elle ne tient pas en place. Visite la contre-piste, ne termine pas ses poursuites sauf 1 fois derrière Sanchez. 1 Carmen et rentrée.

Saintoise (Les Baumelles, N.130).- Puissante, elle se donne a fond. Utilise un petit coup de tête dissuasif, 1 jolie série récompensée de Carmen plus rentrée.

Beretta (Nicollin, N.150).- D'entrée, montre sa détermination avec 2 coups de barrière. Se place et attend. Ceux qui s'aventurent sont violemment enfermés. Cède la coupe de la cocarde à la 5e minute, levée à la 6e. Enorme tampon derrière Sanchez pour conclure avec 2 Carmen pendant plus rentrée applaudie.

Héléna (Blatière-Bessac, N.745).- Chasse les hommes en permanence. Ceux qui si frottent – Assenat (2), Gougeon (2), Clarion et Sanchez sont violemment enfermés avec de puissants coups de barrière. 6 Carmen pendant plus rentrée.

Harmonie (Les Baumelles, N.122).- Attentive aux provocations, bondit immédiatement. Bascule derrière Charnelet et se fait sans doute mal car elle baisse de rythme dans ses réponses. Se reprend et effectue un coup de barrière sur Assenat, bascule sur Charnelet pour conclure. 5 Carmen pendant plus rentrée.

Fiélouse ( Blatière-Bessac, N.954).- Passe trop de temps en contre-piste où elle s'évade 7 fois mais aussi derrière Charnelet, Assenat, Sanchez. Rentre 1 gland avec 4 Carmen.

Picarde (Raynaud, N.468).- Cette jeunette de 4 ans, un peu juste à ce niveau, montre ses qualités naissantes notamment dans 2 séries récompensées plus rentrée.

Diva (Nicollin, N.361).- Elle enclenche la surmultipliée dans ses réponses, saute derrière Assenat, se signale dans une série, s'envole littéralement au niveau des tubes sur Charnelet qui se fait malmener sans mal. 3 Carmen pour conclure. Sur le dernier, elle se blesse à une patte à la dernière minute. 5 Carmen en tout plus retour.

PANI

Course du mardi 10 juillet. Entrée: demi arène, Org: Comité des fêtes. Président: Jacques Servière. Raseteurs droitiers : Miralles, Charnelet. Gauchers : Assenat, Clarion, Alarcon, Gougeon, Sanchez. Tourneurs: Arnel, Joseph.

Trophée des Vaches cocardières : Sanchez, 12 ; Gougeon, 10 ; Miralles, 10 ; Assenat, 8 ; Clarion, 4 : Charnelet, 3 ; Alarcon, 2.

 

 

24/06/2018

CODOGNAN 22/06 - *VACHES COCARDIERES*

 Course du 22 Juin 18

ETRE FILLE DES ISCLES – PAS EVIDENT

IMG_3165.JPG

Pour ce 3ème jour de fête, l'équipe féminine Orange et verte dominée par Theresa, Helena et Noëlle laisse un goût d'inachevé, surtout si l’on se remémore le temps jadis.  Chez les blancs (seulement cinq et deux tourneurs), malgré la contribution de tous, Vacaresse et Gougeon IMG_3172 - CORA (Blatière Béssac).JPGtalonnés par Charnelet arrivent en tête.
Cora N°547 : Pas trop d'avant chez cette première qui testeje au contact des crochets pour défendre ses ficelles.IMG_3189 - SYLVA (Blatière Béssac).JPG
Silva N°242 : Mobile et sans vice, répond au coup par coup. Arrivée serrée derrière Miralles dans 7'.
IMG_3203 - NOELLE (Blatière Béssac).JPGNoëlle N°407 : Trépignante, surveille et démarre vivement au moindre geste. IMG_3205 - NOELLE (Blatière Béssac).JPGSaute après le tourneur Ruiz (Carmen ?) puis après Charnelet (Carmen). Conserve un gland et sa cocarde coupée. Carmen.
Hélèna N°745 : Placée aux bois, réagit aux sollicitations. Les plus serrées de Charnelet (3), Gougeon (2), Vacaresse (2) IMG_3217 - HELENA (Blatière Béssac).JPGet Benafitou seront concluent d'un engagement aux planches. Rentre un gland avec le disque entendu 6 fois.
Theresa N°448 : Cocardière par son placement,IMG_3236 - THERESA (Blatière Béssac).JPG judicieuse par ses déplacements et maline par ses réactions anticipées elle justifie son titre en Or. Ses arrivées en biais engagées aux planches après Gougeon (3), Miralles, Vacaresse et Charnelet sont puissantes et parfois enchainées. 5 Carmen plus retour avec ses ficelles.IMG_3247 - THERESA (Blatière Béssac).JPG
Fielouse N°914 : Fuyarde et bacelaïre une blessure (corne endommagée) à la 3ème stoppera sa course. IMG_3272 - ANTOINETTE (Blatière Béssac).JPG
Antoinette N°468 : Jeunette et à la robe golden,  son attirance pour le IMG_3280 - CAPORALE (Blatière Béssac).JPGcouloir primera(9).
Caporale N°211 : Quelques franches répliques noyées dans des sauts inutiles (12).

        Texte et Photos Cyril Daniel

 

Entrée : 2/3 (Gratuit) - Organisateur : Cte des Fêtes  - Présidence : A. Soubeiran
Raseteur Droitiers : Miralles, Vacaresse, Charnelet   Gauchers : Benafitou, Gougeon - Tourneurs : Joseph, Ruiz

17/06/2018

CODOGNAN * TROPHEE DES VACHES COCARDIERES, 1re j.*

Dimanche 17 juin 2017 - Course du samedi 16 juin

2e Souvenir Jean-Louis Daniel
 
Octopussy la guerrière

codognan,octopussy,damiselo,course camarguaise

 
codognan,octopussy,damiselo,course camarguaiseAlbert Chapelle soulève le bouquet du 2e Souvenir Jean-Louis Daniel pour ses deux vaches Damiselo (7e) et Octopussy (4e), celle-ci montrant sa supériorité et ses qualités guerrières.  On peut  rajouter Agathe pour le trio du jour. Loïc Auzolle, lui, prend le trophée du meilleur animateur ; avec Vacaresse, ils ont été les locomotives de cette course plaisante de bout en bout.
Australienne (Saint-Pierre, N.316).- Vivacité, placement et volonté pour 2’30 les rubans. Alternant le chaud pour des conclusions brillantes (4) et le froid en perdant un peu de hargne. 2e ficelle à Auzolle au terme. 6 Carmen et retour.
Toscane (La Clapière, N.744).- Leste, elle suit les blancs à «toute berzingue» avec assiduité. Pas un refus dans 4 minutes aux rubans. Aux ficelles, muscle son jeu, «daille» après Vacaresse, serre Vacaresse, Miralles. Sérieuse jusqu’au bout, rentre ses ficelles. 5 Carmen et retour.
Noria (Cyr,  N.004).- Ne se laisse pas manœuvrer et à grande foulées écarte ses adversaires. Avec du placement, vient fort et tape droit, et peut inquiéter aux planches. Défend ses rubans 9 minutes. Conclut et bascule après Vacaresse.Pas facile, rentre une ficelle. 2 Carmen et retour.
codognan,octopussy,damiselo,course camarguaise► Vacaresse
à la tête
d'Octopussy
Octopussy (La Galère, N.855).- L’âme guerrière, elle déclenche avec du gaz et écarte toutes les tentatives. Bien positionné, elle «mange» du terrain à chaque raset et personne ne touche sa tête hormis Auzolle pour tous les rubans. S’approprie tout le terrain et domine avec Auzolle et Vacaresse pour meilleurs adversaires, entre enfermées et collé-serrés. Vacaresse lève la 1re ficelle à la limite du temps. 7 Carmen et retour.
▼ Octopussy avec Loïc Auzolle,
deux tempéraments s'affrontent

codognan,octopussy,damiselo,course camarguaise

Agathe (La galère).- Elle aussi a de la présence et de la vitesse en réserve. Avec une bonne occupation de l’espace, elle envoie un «pain» énorme à Ricci. Les séries sont menées au ras des planches et plus si affinité comme l’énorme coup sur Auzolle où, d’ailleurs, elle se blesse. Retour à la 8e avec ses ficelles, 5 Carmen et les honneurs à la rentrée.
Vénus (Raynaud, d, N?142).- Belle comme un astre, et joueuse comme une gamine pour sauter les barrières dans les 2 sens. Les hommes s’entendent pour un bel enchaînement mais elle se plaît à faire l’école buissonnière et rentre ses glands.
codognan,octopussy,damiselo,course camarguaise Tom Vacaresse
et Damiselo
Damiselo
(Chapelle, N.927).- Surveille tout, démarre au quart de tour, bascule après Ricci. Entreprise, elle fait feu de tout bois sur Gougeon (2), Vacaresse (2), Ricci, Auzolle, Lafare. Le 2e gland part à la 11e et les ficelles rentrent. Un gros potentiel à revoir plus raseté. 8 Carmen et retour.
Texte et photos
MARTINE ALIAGA
 
▼ L'action du jour
Le "pain" d'Agathe
aux trousses de Jean-Louis Ricci

codognan,octopussy,damiselo,course camarguaise

▼ Damiselo en action
avec Auzolle

codognan,octopussy,damiselo,course camarguaise

▼ 31 Remise du 2e Souvenir Jean-Louis Daniel

à Loïc Auzolle meilleur animateur
et Albert Chapelle pour Octopussy et Damiselo

codognan,octopussy,damiselo,course camarguaise

 
Course du samedi 16 juin.
Entrée : 2/3 d’arène. Organisateur : CT Les Enganes. Président : Cyril Daniel. Raseteurs droitiers : Auzolle, Miralles, Vacaresse. Gauchers : Lafare, Gougeon, Ricci. Tourneurs : Dumont, Joseph, Thierry, Fargier.
A SAVOIR : les points des raseteurs sont uniquement comptabilisés pour le Trophée des Vaches cocardières dont c’était la 1re course.

 

15/06/2018

TROPHEE DES VACHES COCARDIERES - Finale des Courses de Sélection 2018

IMG_20180120_0001.jpg

        BIEN BONNE FINALE DES COURSES DE SELECTION

IMG_2774  N361 NICOLLIN.JPGAprés les tumultes entre autre de la météo, de différentes défaillances au cours de ces mois de mai et juin, c'est le mercredi 13 juin dans les arènes de Vestric-et-Candiac, que le Trophée Philippe Thiers, Trophée des Vaches Cocardières a pu tenir sa finale 18 des courses de sélection.IMG_2806 N214 CHAPELLE.JPG

 

 

 

A l"issue de celle-ci, voyant à l'affiche les jeunes vaches des manades Pla (n°310), Jullian (N°117), Brestalou (n°412), Ternen (n°464), Nicollin (n°361), Chapelle (n°214), Raynaud (n°468) et Chaballier (n°347) face aux stagiaires de la FFCC (Andrieu, Lassere, Izard, Guerrero, Barbié, Laforest) aidés des tourneurs Dumont et Joseph, le verdict est tombée.

IMG_2799.JPGLe prix de la Meilleure Vache de la Journée, est revenu, à égalité des voix, aux Vaches n°361 de la  Manade Nicollin et n°214 de la Manade ChapelleIMG_2823.JPG

 

 

 

Ces deux vaches sont donc inscrites d'office à l'affiche de la finale du Trophée des Vaches Cocardières qui se tiendra le samedi 8 septembre aux Stes Maries de la Mer

      Texte et Photos Cyril Daniel

30/03/2018

TROPHEE DES VACHES COCARDIERES

IMG_20180120_0001.jpg

LE TROPHEE DES VACHES COCARDIERES

PART A LA RECHERCHE DE

NOUVEAUX TALENTS

 Comme chaque année, depuis maintenant plus de 20 ans, le Trophée Philippe Thiers, Trophée pour la maintenance des courses de Vaches Cocardières, va partir à la recherche de nouveaux talents.

En partenariat avec les Clubs Taurins de Saint Georges d’Orques, Pelissanne, le Comité des Fêtes de Saint-Chaptes et en tant qu’organisateur à Vestric-et-Candiac, ce ne sont pas moins de 6 courses de ligue (plus la finale) qui vont s’organiser afin de permettre aux manadiers, ayant fait la demande de participation au préalable,  de venir déceler les qualités de leurs cocardières tant pour la course, que pour la génétique….

 IMG_0704 - n°081 (Ternen) sur ORTEGAMOD.jpgDu mois d’Avril

 17.04 St Georges d’Orques avec les manades Du Grand Salan, Vellas, Le Ternen, Lopez, Les Termes, Lafon et Rambier

25.04 St Chaptes avec les manades Leron,IMG_9660 - n°001 (Gros) sur SAVIGNAC.JPG Briaux, Didelot Langlade, La Clastre, Gros, Le Gardon, Chapelle et le Joncas),

au mois de Mai

02.05 Pelissanne avec les manades La Galère, Mogador, Chauvet, Le Juge, Ricard et Caillan

IMG_4296.JPG16.05 Vestric et Candiac avec les manades Cayzac, Nicollin, Layalle, Rousty, Chaballier, St Pierre et Les Montilles

23.05 Vestric et Candiac avec les manades St Louis, La Comtesse, Cyr, Agniel, La Clapière, Les Baumelles, Raynaud et Le Brestalou

30.05 Vestric et Candiac avec les manades Cavallini, Salièréne, Pagès, Aubanel, Lou Pantaï, Jullian et Robert)

ce ne sont pas moins de 48 vaches, qui vont être confronté aux stagiaires de la Fédération Française de la Course Camarguaise.

Des classiques, des cocardières, des spectaculaires, il y  en aura pour tous les goûts, autant en  Languedoc qu’en Provence, et la tâche ne sera pas facile aux membres du trophée pour en sélectionner sue 8, que les 8 meilleures qui seront retenues pour la Finale de ces sélections 2018 qui se déroulera le 13.06 à Vestric-et-Candiac.

A l’issue de la Finale, la meilleure vache de la journée verra son nom inscrit d’office à la Finale du Trophée, en l’occurrence le 08.09 aux Stes-Maries-de-la-Mer.

Quelques lauréates de ces courses de sélection :

1997 – Nadine (Les Baumelles) 1998 – Sauterelle (Les Baumelles) Meilleure Vache Finale 1999 et 2000 1999 – Théodorette (H. Aubanel) 2000 – Olympe (St Gabriel) 2001 – Pénélope (Lafont) 2002 – Justine (La Galère) 2003 – Pastourelle (Le Brestalou) 2004 – Raynausie (Chaballier) Cocardière d’Or 2003 et 2008 et Meilleure Vache Finale 2005 2005 – Bécassine (St Pierre) 2006 – Bagghera (Ricard) 2007 – Roma (Cyr) 2008 – Gazette (Chapelle) Cocardière d’Or 2009, 2011 2009 – Galante (Ribaud) 2010 – Valsière (Chaballier) Cocardière d’Or 2012, 2014,2015 2011 – Cigale (Ricard) – Cocardière d’Or 2013 2012 – Sarah (La Galère) 2013 – Baïonnette (Pagès) 2014 – Carmen (Nicollin) 2015 – Gypsie (Briaux) 2016 – Agathe (La Galère) 2017 – Beretta (Nicollin)

Calendrier 2018 du Trophée des Vaches cocardières

01/5 Gallargues Le Monteux - 16/6 Codognan - 22/6 Codognan 

10/7 Aimargues - 27/7 Vergeze - 06/8 Castries - 12/8 Uchaud -

18/8 Vauvert - 21/8 St Laurent d'Aigouze - 25/8 St Chaptes

01/9 Graveson - 08/9 Finale aux Stes Maries de la Mer.

 

                                         Texte et Photos Cyril Daniel

20/01/2018

VACHES COCARDIERES --- Assemblée Générale 2018

IMG_20180120_0001.jpg

Le Trophée Philippe Thiers des Vaches Cocardières tiendra son

ASSEMBLEE GENERALE

Le Dimanche 04 Février 2018 à 10hoo

au CENTRE DU SCAMANDRE

A GALLICIAN